A-013-009-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

















Doc. E

REPUBLIQUE DU NIGER
MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES,
DU COMMERCE ET DE L’INDUSTRIE
DIRECTION


NOTE
sur l’ évolution des Frais de Personnel
de la SONARA


En quatre ans depuis la création de la SONARA les frais de personnel y compris les charges sociales ont évalué de la façon suivante :



<<CAMPAGNE


FRAIS PERSONNEL


TONNAGES


PAR TONNE



1962/63


5.513.928


91.848


60 Frs



1963/64


18.418.898


114.180


161 Frs



1964/65


42.054.007


106.201


395 Frs



1965/66


79.228.608


156.081


507 Frs


En prenant pour base, indice 1962/63 = 100, la même évolution se présente comme suit :



CAMPAGNE


INDICE FRAIS


INDICE TONNAGES


INDICE PAR TONNE



1962/63


100


100


100



1963/64


334


124


268



1964/65


762


115


658



1965/66


1.436


169


845


On constate donc, à la simple lecture de ces deux tableaux, que les frai de personnel, en moins de quatre ans, sont passés de 60 francs par tonne, soit une augmentation de 8,45 fois. En valeur absolue ils ont augmenté de 14,36 fois.


Par ailleurs les frais de commercialisation, à l’ exclusion du prix d’ achat des arachides, de la fiscalité et des amortissements ont évolué de la la manière suivante :



CAMPAGNE


FRAIS COMMERCIALISATION


FRAIS PAR TONNE



1962/63


1.660.562.452


18.079



1963/64


2.055.399.946


18.001



1964/65


1.965.877.577


18.510



1965/66


3.048.945.428


19.534


En quatre ans, les frais de commercialisation sont donc passés de 18.079 à 19.534 francs par tonne, soit une augmentation de 1.455 francs par tonne.


Parallèlement les frais de personnel ont augmenté de 447 francs par tonnes. Ainsi, alors que les frais de personnel en 1965/66 ne représentaient que 2,59% de la totalité des frais de commercialisation, ils étaient responsables de l’ augmentation de l’ ensemble de ces frais, à concurrence de 31% :


31% de 1.455 = 447


La répartition des frais de personnel de 1965/1966 par activités fait ressortir une disproportion avec les tonnages réalisés. En effet ces frais se décomposent comme suit :



- Décortiqueries 22.042.980 soit 141 frs par tonne


- Transport 10.884.774 soit 70 frs par tonne


- Arachides 46.300.854 soit 296 frs par tonne

79.228.608 507


En écartant le montant des frais de personnel occasionnés par les "décortiqueries" et les "transports" de la SONARA, les seuls frais de personnel des "arachides" sont donc passés de 60 francs par tonne en 1962/63 à 262 francs.


Cela signifie que les frais de personnel dûs aux "arachides" ont augmenté de 500% alors que les tonnages correspondants commercialisés ne se sont accrus que de 70% seulement. Il est difficile de justifier une telle disproportion sinon par une générosité excessive au niveau de la Direction de la SONARA.




NIAMEY, le 31 juillet 1967

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique