aa A-018-003 - NOTES - Classeur A - Fonds d'archives Baulin

A-018-003

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

CENTRE D’INFORMATION DU NIGER

Taibout 59-58
50-40
LE DIRECTEUR
2503 / lt

13 / 4 / 68  : non analyse

13, Boul. Houssmann
Paris - l Xe

le 18 septembre 1967

S. E.M. Barkire Alidou
Ministre des Affaires Economiques
Niamey - République du Niger

Monsieur le Ministre ,

Je vous remercie vivement pour votre lettre du 6 septembre en réponse à la mienne adressée au chef de l’État et qu’il vous a transmise . Je vous remercie également pour la photocopie du document déposé à la C. E . E. et qui confirme , hélas ! mes appréhensions .

En effet :

  • 1° , en page 5 de ce document il est porté la somme de 1.900 F. sous la rubrique « sacherie » dans la composition du prix de revient de la tonne d’arachides ;
  • 2 , or ; comme vous le relevez dans votre lettre du 6 septembre , la SONARA embarque une partie des arachides en VRAC sur des bateaux non spécialisés , tandis que sur les bateaux non spécialisés , il est nécessaire de constituer des bardis avec 10% arachides ensachées .

Il en découle qu’au pire des cas , seuls 10% des arachides ont besoin de sacherie au stade du transport maritime , alors que dans la formation du prix FOB il y a un poste « sacherie » pour la totalité des arachides . Dans ces conditions la C. E.E. peut très bien relever l’anomalie : comment se fait-il qu’un calcule 1.900 F de sacherie pour chaque tonne d’arachides produites , alors que tout au plus une tonne sur 10 -

d’après le document même que le Niger a déposé à Bruxelles - nécessite un ensachage pour les bardis .

Je pense qu’il ne serait dans l’intérêt d’aucun des pays associés , que les experts de la Commission relèvent une telle anomalie . C’est la raison pour laquelle j’ai écrit au Président de le République .

En formulant l’espoir de vous être présenté lors de mon prochain passage à Niamey ,

Je vous prie d’agréer , Monsieur le Ministre , l’expression de ma haute considération .

J. Oubet-Baulin

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique