A-022-007

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

qu’entre 1952 et 1966 les dépenses militaires d’Israël avaient été multipliées par 16, que le Marché commun faisait la sourde oreille devant la demande d’adhésion d’Israël qui pourtant pourrait changer bien des choses. Les militaires ont demandé un délai de réflexion. Un comité permanent de l’évolution de la situation ; en attendant que se réunisse le 28 avril prochain, à Jérusalem, un véritable conseil financier du judaïsme mondial ; à la veille du 20° anniversaire de la fondation de l’Etat d’Israël.

ABIDJAN

L’heure du réveil ?

Le Conseil de l’Entente (Côte-d’Ivoire, Niger, Haute-Volta, Dahomey et Togo) a tenu, le 9 août, à Abidjan, sa troisième réunion de l’année. Pour la première fois, le lieutenant-colonel Etienne Eyadéma (Togo) prenait part à une session de cette organisation désormais représentée par trois chefs d’Etats militaires et deux chefs d’Etat civils. < br/> Il semble bien qu’aucune décision importante n’ait été prise à l’occasion de cette rencontre de routine. Le président Houpouet - Boigny a surtout voulu prendre contact avec ses collègues à la veille du voyage qu’il devait entreprendre au Canada et aux Etats-Unis pour bien montrer la vitalité de l’organisation au moment où des rumeurs font état de sa mise en veilleuse.

Il est évident que l’éviction de pouvoir au Dahomey, en Haute-Volta puis au Togo de MM. Maga, Yaméogo et Grunitzky, amis personnels du président Houpouët-Boigny, a quelque peu paralysé le Conseil de l’Entente ou tout au moins embarrassé les chefs d’Etat du Niger et de la Côte d’Ivoire. On a pu enregistrer une diminution sensible de la fréquence des réunions du Conseil de l’Entente.

Ce fut au profit de l’Organisation commune africaine et malgache (OCAM) que le Conseil de l’Entente a perdu, au cours des deux dernières années son rayonnement et son dynamisme.

Le communiqué final, sans grande portée, qui a sanctionné les travaux de cette dernière session ne semble pas avoir sonné le réveil du Conseil de l’Entente, malgré les espoirs de coopération nés de l’entrée en fonctionnement du Fonds d’entraide et de garantie, auquel la France vient d’accorder un emprunt de 1 million de francs. Il semble toutefois que les dirigeants de l’Entente, malgré l’absence de résultats spectaculaires, attachent une grande importance à l’habitude, entretenue depuis plus de six ans, de se rencontrer quand ils le veulent. Il ne faut pas s’y tromper : dans les grandes lignes, ils pratiquent une politique concertée.

PORT-LOUIS

Vers l’indépendance

Dans six mois environ le Tiers Monde comptera un nouvel Etat indépendant : l’Ile Maurice. Telle fut du moins la promesse faite par le Parti de l’Indépendance, dirigé par Sir Seewoosagur Ramgoolam, Premier ministre dans le gouvernement sortant. < br/> Ce parti vient d’obtenir la majorité absolue des sièges du parlement mauricien à l’issue des élections qui ont eu lieu le 7 août. Sur les 62 sièges que compte le parlement, le parti de l’indépendance en a gagné 39.

Le parti de l’indépendance, de création récente, résulte de la

LES CHEFS D’ETAT DE L’ENTEN

Les activités sont ralenties, mais les contacts se (de gauche à droite : Eyadéma, Lamizana, Diori, Hou

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique