A-027-002-012

  • Recherche textuelle
  • Brèves



















C’est de la reunion conseil d’association à Bruxelles qui a eu lieu dans la capitale belge un colloque et diner debat organise par le cercle international d’etudes africaines consacre au brulant probleme de la deterioraion des termes de l’echange stop environ deux environ deux cent journalistes economistes diplomates hauts fonctionnaires et hommes d affaire se sont reunis hier apres midi au cercle gaulois et le sor a l hotel metropole pour discuter dans une ambiance franche et internationale parfos passionnee
le probleme crucial de la deterioration des termes de l echange particulirement ceux concernant les produits fournis par les dix hui pays associes
mais que signifie au juste ce terme savant ? essayons de donner une définition en une seule phrase : cela signifie qu un paysan africain doit plantr aujurd hui plus de coton qu il ne lui fallut hier pour pouvoir avec les recettes de sa recolte acheter un trcteur un charrue ou meme des sacs pour emballer ses bales de coton
le coton c est une des matieres premieres tropicales dont les prix ne cessent de baisser la charrue le tracteur et le sac sont des produits manufactures de plus en plus chers les africains comme tous les habitants des pays en voie de developpement vendent des matieres premieres. Les europeens comme tous les habitants des pays industrialises exportent des biens manufactures , d ou un desequilibre croissant.


jean rous conseiller a la presidence du senegal a tout de site cerne le probleme en constatant que depuis l independance des pays africains les salaires et le niveau de vie de leurs habitants ont tendances a baisser, ceux ci pas en raison d une mauvaise gestion,
d un relachement de la discipline d une catamite naturele quelconque, mais tout simplement par le developpement de ces fameux termes de l echange, et il a rappele que des savants et des hommes politiques et tout dernierement le saint pere ont fait appel au monde, surtout a sa partie privilegiee de regler dans les meilleurs delais ce problemen qui domine tout.


une fois de plus l accuite et l urgence de ce grave probleme se sont imposes a tous les participanys Le president du meocam mr thiam a sut trouver des paroles emouvantes pour exprimer le mecontentement des jeunes africains devant ce qu il considere comme un echec du systeme d association


Les europeens de leur cote n ont pas nie l indsuffisance des mesures prises jusqu ici pour elargir et assinir le commerce eurafricain cependant mr clauss representant de l afrika-verein a hambourg s est fait leur porte parole en soulignant que malgre les inperfctions de la convention de yaoundé le système d association a deja donne ses preuves d utilite et pour les eiropeens et pour les africains. Loin d etre un système ideal ce systeme de cooperation eurafricaine a offert des possibilites de developpeme t indeniable aux pays africains en particuier par l intermediaire d fed.


il reste a esperer que le conseil d association se reunisant en quelques heures se penchera avec encore plus d’empressement sur le probleme de la deteruoration des termes de lechange et que de la bonne volonte conjuguee des deux parties engagees naitra un programme d actions concretes permettant aux dix huit pays africains de completer leur independance politique par l independance economique peut etre le colloque et le diner debat de hier soir contribueront a cerner de plu pres ce probleme et a aider les responsables politiqs africains et europeens a paser du stad des voux pieux a celui de l action - tel est du moins le nble but que se sont fixe les organisateurs de ces manifestations et le desir de tou ceux qui y participerent


fin de message

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique