A-035

photo faite

Le 1er mars 1967

S. E. Monsieur Hamani Diori

Président de la République

du Niger

Niamey

Monsieur le Président,

De retour à Paris, je tiens à vous remercier de l’accueil que vous avez bien voulu me réserver et auquel, croyez-le bien, je suis très sensible.

Je suis entré en contact immédiatement avec Monsieur Beyrard, et nous avons déjà pris rendez-vous pour étudier le projet que je vous avais remis, en compagnie de ses spécialistes. Il m’as dit au téléphone que plus il l’étudiait, plus le projet le séduisait.

De même, nous avons déjà commencé la recherche des documents susceptibles de vous aider dans vos négociations sur le minerai dont nous avons parlé. J’espère pouvoir vous communiquer déjà certains renseignements à ce sujet dès la fin de la semaine.
J’ai vu Gilbert Comte auquel j’ai transmis votre opinion sur une éventuelle publication de l’OCAM. Il semble qu’il y ait maintenant un obstacle assez important : la pré-existence d’un organe de l’OCAM appelé « Nations Nouvelles », et édité par Diloutremer.

En vous réitérant mes remerciements, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expressionde mes sentiments déférents.

J. Oubet-Baulin

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique