A-042-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

photo faite

Le 30 janvier 1967

S. E. Monsieur Hamani Diori
Président de la République du
Niger
NIAMEY

Monsieur le Président ,

J’ai longuement discuté avec mon Président sur le problème du frêt . Il ne m’a pas cru , et à la fin , lorsque comme ultime argument , je lui ai dit :

" Monsieur le Président Diori utilise , par l’entremise d’une firme française , des armateurs polonaise , et ceci lui permet d’économiser près de 30% sur le frêt ",

Il m’a répondu :
« Qu’Hamani Diori m’en parle » .

Lors de votre prochaine rencontre , mettez , s’il vous plaît , ce problème sur votre ordre du jour .

En ce qui concerne la détérioration des termes de l’échange , le Président Houphouët - Boigny est d’accord pour que nous descions avec vous dans la bataille , et que nous vous apportions toute l’aide possible dans cette lutte , vitale pour l’Afrique . J’ai pris rendez -vous avec Gilbert Comte , et je me mettrai totalement à sa disposition pour donner le maximum d’ampleur à cette compagne .

Par ailleurs — bien que j’espère vous voir d’ici là à Niamey - je vous prie de vouloir bien m’informer à l’avance de l’itinéraire de votre périple en Europe , afin que je puisse me libérer à temps et avoir la possibilité de l’organiser .

Toujours en ce qui concerne la détérioration des termes de l’échange je viens de donner l’idée à Messieurs Biarnès et Decraene , qui sont tous deux les propriétaires de la revue mensuelle scientifique "Le Mois en

 [1]

Afrique ", afin qu’ils consacrent tout un numéro à ce seul problème . Nous pourrions ainsi avoir un document complet que nous diffuserions très largement de 300 exemplaires .

Je pense que la compagne contre la détérioration des termes de l’échange doit prendre le plus d’ampleur possible . C’est pourquoi je crois que nous devrions même faire une page spéciale dans les plus importants journaux économiques des pays intéressés . Afin que cette compagne de publicité ne nous coûte par cher , il serait indispensable de faire de la publicité des grandes maison ou des grands organismes des 18 pays intéressés , (Air Afrique , SODEPALM , la Banque Africaine de Développement , etc. . .) .

Le secrétariat de l’OCAM pourrait - il faire quelque chose dans ce sens , car d’ordinaire , les journaux demandent 50% de publicité pour 50% de texte , et le minimum de pages est quatre ; il nous faudrait environ deux pages de publicité par journal . Cette méthode , valable partout dans les pays du Marché Commun , est indispensable en Allemagne et en Italie . Ce serait une compagne OCAM. 

Enfin , après l’article publié par Philippe Decraene dans « le Monde » sur la FEANF et MEOCAM , il a reçu près de vingt lettres d’injuste . Il est fort vexé et prépare un article cinglant sur la FEANF , qui paraîtra dans la prochaine livraison du « Mois en Afrique ».

Dans l’attende de votre réponse aux question soulevées , je vous prie de croire , Monsieur le Président , l’expression de mes sentiments déférents .

J. Oubert - Baulin

Notes

[1] . . . / .

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique