A-049-001-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves

















Paris , le 3 octobre 1966


Monsieur le Président ,


Veuillez trouver , ci - joint , la traduction de certains passagers d’une lettre que j’ai reçue quelques heures avant mon départ à destination de Bonne pour y préparer votre voyage sur le plan journalistique . Elle m’est adressée par Dollken , journaliste allemand ayant visité la Côte d’Ivoire , ayant écrit de très bons articles sur le pays dans l’un des plus grands journaux d’Allemagne et actuellement représentant a Abidjan , pour l’ensemble de la Côte ouest des radios allemandes .


Je vous transmets cette lettre pour deux raisons :


1° Vous me rendrez cette justice que jusqu’ici je me suis jamais
plaint du ministre Ekra . Mais je proteste contre sa façon d’agir
envers le seul journaliste allemande , en poste à Abidjan et cela à
la veille de votre voyage en Allemagne . Le devoir d’un Ministre de
l’information n’est - il pas de montrer de la chaleur , de la
sympathie envers les journalistes étrangers pour gagner leur amitié
, pour s’assurer leur bonne volonté ?


2° Chose plus grave encore , Doullken me parle des malheurs de M. 
Kames , cet entrepreneur allemande chargé du défrichage dans le
cadre du plan palmier . Je sais - par l’ambassade d’Allemagne et
par Diawara - que les commerçantes de la place d’Abidjan sont allés
jusqu’à refuser de vendre des pièces détachées à ce chef
d’entreprise allemand , dans l’espoir de le décourager et de l’amener
à abandonner la partie. . .


Est - ce que vous êtes eu courant ?


Si je me permets d’attirer votre attention sur ce point c’est que nous sommes à la veille de votre visite en Allemagnes et que , contrairement à mes espoirs et malgré mes efforts , la nouvelles s’en répand.


. . . / . . .


Dès mon retour , vers le 12 , je me permettrai de faire un saut à Genève pour vous mettre au courants des préparatifs effectués en vue de votre voyage .


Dans l’attente , veuillez agréer , Monsieur le Président , mes meilleurs voeux pour un complet rétablissement , et l’expression de mes sentiments déférents et dévouées .


P.S.
Veuillez trouver également ci -joint , la photocopie de la lettre qui
m’a été adressée , conformément à votre désir , par le
Président Hamani Diori , ainsi que le premier exemplaire du
bulletin sur le Niger . Je pense que cette ouverture nouvelle
est une très bonne chose pour le Niger et aussi pour la Côte
d’Ivoire .

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique