A-053-001-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves

















en recomandé à FHB
23.2.66

Le Niger et la presse française


Le président Boubu Hama a attaqué publiquement et successivement durant ces dernières semaines :



1° Decraene et "Le Monde", présentés comme des champions de l’ anti- gaullisme ;


2° le "New York Times", "l’ impérialisme anglo-saxon... exportateur du capitalisme", et "les comploteurs occidentaux" ;


3° "l’ impérialisme soviétique" ;


4° "l’ impérialisme chinois".


C’ est trop d’ ennemis à la fois. Même si l’ analyse du président Boubu Hama correspondant à la réalité, il est peu sage de se battre sur plusieurs fronts. D’ autant, que les deux derniers de ces ennemis sont quand même plus dangereux que les deux premiers.


Je pense - je vous en avais déjà parlé - que l’ on peut démanteler au moins le front Decraene - "Le Monde". Voici donc ce que je me permets de vous proposer :



1° Dans son attaque contre Decraene, le président Boubu Hama écrivait : "que ne vient-il sur place effectuer une enquête..."


2° Brenant appui sur cette invitation explicite, je voudrais écrire une lettre au Président Hamani Diori, lui disant la réalité, à savoir que :



a - Beuve-Mery m’ a entretenu, personnellement, des "malentendus" qui opposent les présidents tsiranana et Hamani Diori, au " Monde" ;


b - Decraene m’ a demandé d’ arranger, si possible, une entrevue entre lui et les présidents Hamani Diori et Boulou Hama,


c - Decraene désire se disculper ; et la presse française étant ce qu’ elle est, il vaut mieux essayer de gagner à soi "Le Monde" plutôt que de l’ antagoniser.


Je pense, en conscience et après mûre réflexion, qu’ une visite de Decraene au Niger serait utile, voire nécessaire. Sans compter que nous en tirerions, sur le plan proprement ivoirien, deux résultats tangibles :



1° vis-à-vis du Niger, le Président Houphouet apparaîtra sous son visage traditionnel de défenseur des intérêts nigériens, comme il l’ avait fait, en envoyant, à ses frais, le journaliste suisse Bretholz interviewer les terroristes du Sawaba en avril dernier,


2° ma propre position vis-à-vis du ’Monde" en serait renforcée, facilitant d’ autant notre tâche pour l’ avenir.


Voilà


mieux encore, il faudrait répéter l’ opération avec Bénazet de "l’Aurore", quelle que soit notre répugnance. Jusqu’ici, rien n’ a été tenté, il faut l’ admettre, pour gagner ce raciste à notre cause, ou du mois pour le neutraliser. l’ entreprise vaut la peine d’ être tentée.


J. BAULIN

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique