B-011-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

CENTRE D’ INFORMATION DU NIGER

TAIBOUT 59-58
50-40

jb/dh
LE DIRECTEUR

13, BOUL.HAUSSMANN
PARIS-IX


le 24 novembre 1968

S.E. Monsieur Hamani Diori
Président de la République
du Niger
Niamey
Le nouveau Consul du Niger et le Groupe dont il fait partie.

Monsieur le Président,


Le nouveau Consul Honoraire du Niger au Canada ne tire pas seulement sa force du fait qu’ il est le gendre de M. Chévrier. S’ il semble avoir des relations d’ amitié avec le Premier Ministre comme avec des dirigeants de moindre envergure du Parti Libéral canadien - au pouvoir jusqu’ en 1972 ; -cela est dû au fait qu’ il est membre du Groupe des « Jeunes Turcs » de ce Parti.


Il s’ agit d’ un Groupe de jeunes intellectuels canadiens français dont, si j’ ai bien jugé les hommes que j’ ai rencontrés :

  • 1°- le leader semble être Maître Bernard Deschênes (proposé comme Consul de Côte d’ Ivoire), directeur de « la plus grande étude d’ avocats de langue française au monde » (il a sous ses ordres une soixantaine de collaborateurs dont plus de 30 avocats) ;
  • 2° - le cerveau et la dynamo de ce Groupe est sans doute le professeur André Letendre, qui cherche à reste dans l’ ombre. Quand il parle du Premier Ministre Trudeau, il l’ appelle par son prénom « Pierre » ;


Font partie de ce Groupe, semble-t-il, seul des Canadiens français membres du Parti Libéral, et ayant de plus, au moins un contact sûr à l’ échelon de l’ Exécutif.

Ce Groupe poursuit des buts multiples, dont voici, à mon avis, les principaux :

  • 1°- se renforcer en tant que groupe de pression au sein du Parti Libéral, et renforcer la position de ses membres au gouvernement tels que le Ministre du Commerce et celui des Affaires Etrangères ;
  • 2°- renforcer la position des Canadiens français au sein du Canada en avantageant par exemple les firmes québécoises, en leur octroyant des contrats à l’ étranger. Ainsi, le Groupe est en train de manoeuvrer pour que ce soit à des firmes québécoises que le gouvernement fédéral accorde les crédits pour la campagne d’ assainissement du bétail et pour les recherches géodésiques entrant dans le cadre des subventions accordées par le Canada au Niger ;
  • 3°- prouver ainsi aux milieux d’ affaires francophones du Québec qu’ils peuvent faire de belles affaires en restant au sein de la Fédération, puisque celle-ci se charge de leur financement ;
  • 4°- le Groupe ne méprise pas, loin de là, le côté financier, profitable, de ces affaires. Même si, comme ses membres l’affirment, ils pensent avant tout à la caisse de leur Parti, je suis quasi certain que tout au plus 50% de leurs commissions vont seulement au Trésorier du Parti Libéral, le reste étant partagé entre eux, après évidement déduction des frais.

  • En dépit de ce dernier élément un peu sordide, mais normal dans le commerce international, je pense que ce groupe représente pour nous un filon exceptionnellement riche qu’ il nous faut exploiter à fond et immédiatement. Voici le « programme » que nous avons mis au point ensemble :
    • 1°- Notre Consul, dès qu’il a eu sa lettre de nomination en mains, a demandé
      - et obtenu, en principe - que :
      • a. le don de 10.000 tonnes de blé soit fret compris jusqu’à un port africain ;
      • b. 10.000 tonnes supplémentaires de blé soient données au Niger immédiatement, avec le fret à la charge du Niger.


      Ces livraisons doivent être faites avant le 10 décembre prochain, date de fermeture du St-Laurent jusqu’en mars, et aussi pour pouvoir déposer une nouvelle demande de blé, dès janvier prochain, afin qu’elle entre dans le cours normal du budget ordinaire promulgué le 1er avril.



    • 2°- Pour un très grand projet valable - chemin de fer, centrale électrique, ou atomique, barrage, route, etc. - une simple à notre Consul et le Groupe s’ engage à trouver u « soft loan », c’est-à-dire un crédit pouvant aller jusqu’à 15 milliards de CFA, à 1% remboursable en 30 à 50 ans.
    • 3°- Il faut que nous présentions, en janvier, d’ une façon impérative, un ou plusieurs projets nécessitant des crédits à bon marché de quelque 750.000.000 à un milliard de CFA.
    • 4° - Le Groupe se fait fort :
      • a. d’ obtenir de Trudeau une réduction de 20% de la contribution du Canada au budget de l’ OTAN
      • b. de l’ amener à utiliser la totalité des crédits ainsi dégagés, à augmenter l’ aide aux pays sous- développés en général, et à quadrupler au moins celle consentie aux pays francophones d’ Afrique ,
      • c. Trudeau ayant opté pour « l’ aide sélective » - aide efficace à une dizaine de pays et non plus « saupoudrage » - le groupe demande la nomination d’ un troisième de ses membres - Claude Frenette - au Dahomey, « ou ailleurs, suivant le désir des Présidents Houphouët - Boigny et Diori Hamani », en s’ engageant à limiter l’ aide du Canada à ces trois pays ;
      • d. le groupe se propose d’ organiser, fin janvier,- toujours dans la perspective du budget du 1er avril 1968 - le voyage au Niger et en Côte d’ Ivoire d’ une vingtaine de hauts fonctionnaires et de ministres canadiens.


    Voilà, en gros, les perspectives qu’ offre au Niger le Consul et, à travers lui, la collaboration avec son Groupe. Le rôle du Consul étant de se prévaloir de son titre pour demander, officiellement, es-qualité, l’accélération de l’ octroi des crédits à l’administration canadienne.

    Je pense que l’ensemble de cet édifice est certes machiavéliques, mais ouvre de très belles perspectives pour nous. Il nous faut les matérialiser.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments dévoués.

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique