B-017-003

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

Le voyage de Hamani Diori

commentaires de la revue WEST AFRICA ( 12 Oct 68)

Le Président Hamani Diori, qui est aussi Président de l’ OCAM, est actuellement en visite dans les six capitales européennes pour discuter du renouvellement de la Convention de Yaoundé qui associe 14 pays africains au CEE et qui expire le 31 Mai 1969. ( Les 14 membres de l’ OCAM y sont tous associés, de sorte que l’ OCAM a chargé le Président Diori, au cours d’ une réunion des 18 Etats associés à Niamey en Janvier, de contacter les Six pays. Les négociations pour le renouvellement doivent s’ engager à Bruxelles vers la mi-Décembre.

La délégation du Président Diori comprend le secrétaire général de l’ OCAM Mr Faillon Kane, le Ministre des Affaires Etrangères malgache Mr Rabemanandjara, le Ministre des Transports du Congo-K Mr Faustin Nzeza et le Ministre de l’ Elevage somali Mr Omar Ali Scego.

La délégation a été reçue dans chaque pays par le chef de l’ Etat avec tout le cérémonial d’ une visite officielle et a eu des entretiens avec des hauts fonctionnaires. Elle a été en mesure d’ annoncer que chacun des pays visités lui a donné l’ assurance qu’ il soutiendrait le renouvellement de la Convention. Au Luxembourg, la délégation a eu des entretiens avec la Banque Européenne des Investissements auprès de laquelle elle plaida en faveur d’ une amélioration des conditions des prêts de la CEE aux pays associés n’ ait augmenté que de 25% depuis 1958, alors que le commerce entre la CEE et les pays de l’ Amérique latine qui lui sont moins rattachés a augmenté dans la même période de 50%. En Italie, où il visita également le Vatican, le Pésident Diori a critiqué les Six pour leur réduction des importations agricoles d’ Afrique et il a suggéré que les Six prennent des initiatives en vue d’ associer le capital local aux projets européens publics et privés dans les Etats associés, et ce ce dans le but de surmonter les difficultés actuelles. Il a également recommandé la création d’ industries destinées à transformer les « produits agricoles qui sont actuellement exportés à prix peu profitables et qui retournent en Afrique sous forme de produits finis à des prix élevés ». Le Président Diori s’ est également déclaré en faveur de l’ entrée de la Grande Bretagne au Marché Commun.

A Paris il déclaré que le Président De Guaulle et les membres du gouvernement français l’ avaient convaincu que la France « oeuvre de tout coeur au renouvellement de l’ accord ». Cependant, le Président Diori a précisé qu’ il cherchait

à renouveller l’accord à des termes plus favorables. Il espérait que l’ aide accrue étant donné l’ évolution de la situation économique des pays africaine, particulièrement ceux de la zone franc « qui avaient jusqu’à l’ année pas pue bénéficié de mesures de préférence et de protection. » Le Président Diori préconise la création d’ un fonds de stabilisation des prix des produits agricoles de toute l’ Afrique. Ce fonds, inspiré d’ un fonds similaire en Europe, aurait un capital de 200 à 300 millions de dollars. « La détérioration des termes de l’ échange », a-t-il déclaré, « a eu des conséquences sérieuses sur l’ élaboration des budgets et des plans de développement des pays associés. C’ est pourquoi nous allons proposer aux Six d’ organiser la stabilisation des produits agricoles. Un peu a déjà été franchi en ce qui concerne les graines oléagineuses. En ce qui concerne les autres produits comme le café, le cacao et les bananes, nous aimerons avoir d’ autres assurances, d’ autres garanties ».

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique