B-036-001-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves

















17 Juin 1968


Monsieur le Président de la République
Niamey - Niger


Monsieur le Président,


Le 15 mars dernier, j’avais pris la liberté de vous informer de la situation financière difficile de notre Centre à la suite des mesures d’austérité décidées par le Président Houphouët-Boigny qui m’avait indiqué par ailleurs sa volonté de voir les activités nigériennes financées par le Gouvernement du Niger.


Lors de notre entrevue à Niamey vous m’avez répété qu’il n’était pas question pour vous de prendre à votre charge la partie nigérienne de notre budget et que c’était au Président Houphouët à le faire.


Je me trouve ainsi pris entre deux Chefs d’Etat, c’est à dire entre deux "Souverains", et ne sais plus quoi faire.


Voulez-vous avoir l’extrême amabilité de revoir le problème et de lui trouver une solution soit sur le plan strictement nigérien, soit sur celui de la coopération ivoiro-nigérienne en intervenant auprès du Président Houphouët ? A tout hasard, je joins à la présente une photocopie, en double exemplaires, de ma lettre du 15 mars qui contenait le détail du budget du "Centre d’Information du Niger".


Je suis réellement navré d’avoir à revenir sur cette question, mais notre situation financière, déjà difficile, deviendra bientôt intenable car, à la suite des récents événements, les salaires ont déjà haussé et l’ensemble des prix doivent suivre dans les semaines à venir.


En vous priant instamment de bien vouloir trouver une solution à ce problème,


Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments dévoués.

récepissé d’un envoi recommandé

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique