B-037-002

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

PROJET

12 JUIN 1967

Robert BINE
à
Monsieur le Président de la République
du Niger
à Niamey

V/ref.550 PRN/MIJ/CAB

Monsieur le Président,

J’ai l’honneur de vous accuser réception de votre lettre du 8 Juin 1967, concernant l’impression des publications « Le Niger », et, « Le Temps du Niger ».

J’ai, effectivement, rencontré M. Oubet Baulin, le 12 Mai dernier. Nous avons appris que M. Oubet Baulin étudiait l’installation d’un atelier à Niamey, en vue d’imprimer les publications ci-dessus. Craignant que cette installation ne fasse double emploi avec celle dont dispose le Niger, par l’intermédiaire de l’Imprimerie Générale nous lui avons demandé de nous préciser ses projets.

Il est apparu, cours de l’entretien, qu’il projetait d’acquérir un matériel qui existe déjà à l’ I.G.N. En présence de ce double emploi, M. Baulin m’a indiqué qu’il renonçait, volontiers, à cette installation.

Par contre nous avons convenu que nous étudierions la mise en place d’une organisation permettant d’aboutir aux mêmes résultats que ceux envisagés par le projet de M. Baulin.

En effet, il est évident que, en utilisant le même matériel, dans les mêmes conditions, le prix de revient de l’une ou l’autre installation doit être identique. Toutefois, il est indispensable de tenir compte du fonctionnement général de l’Imprimerie.

C’est ainsi que, dans l’hypothèse où ces publications seraient enlevées au secteur traditionnel de l’Imprimerie, celui-ci se trouverait en déséquilibre et serait contrait de majorer ses prix pour les autres fournitures.

Quoi qu’il en soit, j’ai demandé aux Responsables de l’Imprimerie d’apporter tous leurs soins à l’étude de ces problèmes.

Il n’est pas indifférent de rappeler, à ce propos, que, en Mai dernier, M. ARNU, au cours d’une mission qu’il remplissait à Niamey, avait déjà pris les mesures permettant de diminuer de 16 % la facturation antérieur. La nouvelle facturation ( 30.000 Fr par numéro) est telle, que, compte tenu des moyens employés, nos prix sont inférieurs de 25 % à ceux normalement pratiqués.

Pour ce même travail, l’Imprimerie de Presse africaine, à Ouagadougou, a remis un devis de 41.120 Fr.

Dès son retour au Niger, prévu pour le 4èm trimestre 1967, M. ARNU reprendra l’étude de ces problèmes. Il étudiera, notamment, l’important problème de la qualité du journal.

Puisque notre Imprimerie peut, à la fois, utiliser les procédés Varityper Optique, et les procédés classiques, il sera facile d’établir des budgets comparés, auxquels seront joints des échantillons de qualité.

En outre, il devra également chercher la solution au problème de la main-d’oeuvre à utiliser sur ces installations.

En effet, si après 5 années de fonctionnement, nous disposons d’un personnel compétent sur les procédés classiques, il n’en est pas encore de même sur les procédés parallèles.

Sitôt cette étude terminée, M. ARNU sollicitera une audience afin de vous en rendre compte.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

LE SECRETAIRE GENERAL

R. BINE

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique