B-061-012

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

C O L O G N E

Lande Rhénanie du Nord-Westphalie.
Ville de 820.000 Hab.
sur le Rhin . Beauté des paysages

Histoire  :

Les Ubiens, tribu germanique de la rive droite du Rhin, sollicitèrent et obtinrent D’Agrippa, alors commandant en chef de légions de Gaule, l’autorisation de s’établir sous sa protection sur la rive romaine. L’ara Ubiorum, lieu principal du pays devient la résidence des commandants des armées romains en Gaule. Germanneus, neveu de Tibère, s’y trouvait en cette qualité et sa femme qui l’avait accompagné, le rendit père d’une fille : Agrippine. Dès lors l’Ara Ubiorum devint la Colonia Agrippinensis. La cité se développa rapidement et devint un centre important de commerce, d’industrie et d’art. Comme Trèves Colongne était le centre d’un important réseau de voies romaines.

Au Moyen-Age, Cologne devint une ville libre impériale et sut traiter avec les empereurs de puissance à puissance. Comme membre de la ligue hanséatique, elle acquit une énorme richesse commerciale.
Les archevêques de Cologne étaient souverains et électeurs de l’Empire mais, malgré leur titre d’électeurs de Cologne, leur souveraineté ne s’exerçait ni sur la ville, ni sur le territoire environnant qui formait la République d’Empire.

En 1794, Cologne fut prise par les troupes françaises de la Révolution et en 1798, elle devient chef-lieu d’arrondissement du Département de la Roër. Les traités de 1815 attribuèrent la ville à la Prusse. Au moment de la grande industrialisation de la Rühr, Cologne redevint la grande métropole rhénane avait été.

Métropole rhénane, Cologne l’est restée malgré la seconde guerre mondiale qui avait réduit sa population de 800.000 hab. 40.000 Laif Reconstruction a marché grand train.
Sans doute Cologne est-elle fortement concurrencée, à l’heure actuelle par Essen, Duisbourg ou Düsseldorf mais elle demeure le haut centre intellectuel rhénan, le bastion du Catholiscisme en Allemagne : son Université fondée en 1388, rétablie en 1919 après un siècle de fermeture sa adresse surtout aux éléments catholique dont elle est en Allemagne le foyer rayonnant. Sur le plan influence, les ancienne familles de Cologne ont conservé tout leur ascendant.

Economie  :

neufs lignes ferroviaires se croisent à Cologne et plus de 900 trains, dont une bonne centaine de trains internationaux passent chaque jours par sa gare centrale. Les autoroutes, en provenance d’Aix la Chapelle, de Bonn, de Francfurt, de Düsseldorf et dutrie angle autoroutier de la région industrielle de la Ruhr passent à proximité de la ville et la desservant ; elle est reliée au réseau aérien international par l’aéroport de Wahn : enfin elle est le point de départ d’une ligne de navigation de tourisme qui conduit vers Kayence, à travers les défilés du Rhin romantique.
Un certain nombre de foires et d’expositions internationales ont lieu chaque année.

Le Carnaval de Cologne est l’un des plus spectaculaires et des plus populaires d’Allemagne.

Dans les faubourgs de Cologne :

- Köln-Mülheim : ville manufacturière
- Leverkusen : centre industriel, produits pharmaceutique ( BAYER )

Tendance politique :

Rhénanie du Nord-Weatphalies  :

Election du Bundestag : 17 . 9 . 61
— CDU / CSU : 47,6
— SPD : 37,3
— FDP : 11,8

Election des Parlements des laender :
- CDU / CSU : 46,4
- SPD : 43,3
- FDR : 6,9

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique