B-067

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

CENTRE D’ INFORMATION DU NIGER


TAITBOUT 59-58
13. BOUL. HAUSSMANN
50.40
PARIS-IX°


LE DIRECTEUR
S.E. Monsieur Hamani Diori Président de la République du Niger NIAMEY -Niger- Paris, le 31 Janvier 1968 Tissus


Monsieur le Président,

LA SITUATION A NIAMEY


La situation est telle à Paris qu’ une négociation habile dans l’ affaire de l’ impression de textiles peut ouvrir des perspectives fort brillantes au Niger et aussi à l’ Afrique


Les informations reçues ce matin même m’ amènent à croire que la tactique des milieux d’ affaires à Niamey sera la suivante :

  • 1° Vous amener à ne pas réaliser votre projet de mise en concurrence directe et ouverte des différents concurrents,
  • 2° vous forcer la main entre des concurrents factices, et sur la base d’ une convention peu solide, donc laissant la porte ouverte à des révisions ultérieures.


En ce qui concerne ce dernier domaine, je me permets d’ attirer votre attention sur ce qui suit :

  • 1). Les propositions de la Hollando sont on ne peut plus élastiques, on y trouve trop souvent les termes « théorique », « hypothèse », « probable », sans compter les verbes au conditionnel.


Celui qui emportera l’ affaire, au cours d’ une compétition ouverte à la fin du mois de février devra signer un contrat préparé par VOS services, VOUS donnant des garanties en cas de non exécution. Vous pouvez vous permettre d’ être exigeant puisqu’il y a cinq concurrents en lice : pour une fois c’ est eux qui devront passer sous les fourches caudines de l’ Afrique, qu’ il soient français, allemands ou hollandais.

  • 2). En l’ état actuel des choses, la proposition de la Hollando est loin d’ être meilleure que celle des Allemands. J’ attire en particulier votre attention sur les points suivants :
  • a- la Hollando importera des écrus blanchis à 55 CFA le mètre, alors que le groupe Hausser-Séroussi importera des écrus à 44 CFA, et qui seront blanchis au Niger, d’ où une valeur ajoutée plus grande,
  • b- la Hollando si elle compte acquérir les mêmes machines d’ impression les calcule 20% plus cher que Séroussi et sans préciser si elles seront à 2, 4 ,6 ou 12 couleurs.
  • c- la Hollando prévoit l’ achat de 2 machines d’ impression alors qu’ une seule suffit amplement à l’ impression des 7.000.000 de mètres.
  • d- Si la Hollando accepte de payer 20% de droits de douanes sur les blanchis importés, par contre elle ne prévoit qu’ un bénéfice annuel de 48.000.000 sur une production de 7.000.000 de mètres, alors que le projet Séroussi prévoit 60.000.000 de CFA sur une production de 4.500.000 mètres seulement. Séroussi escompte un bénéfice de 120.000.000 - c’est-à-dire près de trois fois plus que la Hollando- dès que sa production atteindra les 7.000.000 de mètres, etc, etc.


  • Dans l’ attente de l’ issue de cette bienheureuse bataille,

    Je vous prie d’ agréer, monsieur le Président ; l’ expression de mes sentiments dévoués.

    Portfolio

    Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
    Plan du site
    Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique