aa B-068-002 - NOTES - Classeur B - Fonds d'archives Baulin

B-068-002

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

le 30.1.68

NOTE CONCERNANT LE PROJET D’IMPLANTATION D’UNE USINE
D’IMPRESSION TEXTILE A NIAMEY.

  • I. Hollando utilise un matériel d’impression à cadres rotatifs STORK identique à celui proposé par « SEDITEX ». Néanmoins, la proposition de SEDITEX permet l’utilisation de 12 couleurs, ce qui implique l’utilisation de la machine le plus importante qui soit. Hollando n’a pas précisé le nombre des couleurs, et ses prix sont pourtant d’environ 20% supérieurs à ceux de « SEDITEX » (cf. P.2)
  • II. Dans ses propositions dites « finales », Hollando a introduit des arguments hypothétiques qui laissent la porte ouverte à des révisions ultérieures « à la lumière de l’expérience effective », insistant sur le mots : « Hypothèse », « Théorique », « probable », etc... (cf. P.3). SEDITEX au contraire prend des engagements formels et précis.
  • III. le projet « Hollando » ne précise pas la date du commencement des travaux ni du démarrage de la production. Dans la première année de son exercice, il prévoit une perte supérieure à CFA 35. 000. 000, et dans les années qui suivent, un bénéfice d’environ CFA 48. 000. 000 . Compte tenu de sa production annuelle prévue de 7. 000. 000 m. de tissus imprimé, ces estimations de bénéfices sont faibles par rapport à celles de SEDITEX qui prévoit un bénéfice annuel de CFA 60. 000. 000 pour une production de moins de 4. 000. 000 m.
  • IV. « Hollando » propose le paiement de 20% de droits de douane (5% de plus que SEDITEX), mais à comparer les chiffres de « Holando » et de « SEDITEX » , les bénéfices de SEDITEX demeurent plus importants ; cela est dû aux raisons suivantes :

    • Seditex
    • Hollando
    • 1) Prix du tissu écru CFA 46/M. 
    • CFA 46/M
    • CFA 55/M
    • 2) Redevance Technique ( 3% C.A)
    • " 15.000.000
    • 32.640.000
    • 3) Frais d’Achat (2%)
    • 0
    • 12.000.000
    • 4) Frais de Commercialisation (2%)
    • 0
    • 21.760.000


L’équipement proposé par SEDITEX permet une capacité de production annuelle de 7. 000. 000 M., laissant alors prévoir un bénéfice annuel de CFA.=120. 000. 000 dont 49% reviendraient au Gouvernement du Niger.

Dans le cas où le Gouvernement du Niger céderait sa participation à SEDITEX, SEDITEX pourrait alors envisager des droits de douane portés à 25%. < /br> D’autre part, SEDITEX a toujours prévu que l’exonération d’impôts sur les bénéfices n’excèderait pas 5 années au terme desquelles toutes taxes et impôts sur les bénéfices seraient perçus par le Gouvernement du Niger.

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique