D-001-002

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

CANADIAN EMBASSY
AMBASSADE DU CANADA

LAGOS, le 18 novembre 1969.

Monsieur le Président,

J’ai l’honneur d’accuser réception de votre lettre n° 768/PRM/MAE en date du 20 octobre 1969, par laquelle vous avez bien voulu me transmettre votre accord pour les trois premiers conseillers canadiens qui vous ont été proposés. J’ai été touché par les sentiments très aimables que vous avez eus par la même occasion à mon égard ; je vous en remercie.

En ce qui concerne l’ingénieur économiste qui serait attaché comme conseiller à la Présidence, les autorités canadiennes désireraient soumettre à votre attention, et pour votre considération, les quelques notes biographiques suivantes au sujet de monsieur François Gordeau, âgé de 40 ans, demeurant à Ste-Foy, banlieue de la ville de Québec. On m’informe qu’il a déjà visité le Niger et qu’il est personnellement connu des milieux gouvernementaux. De plus, il aurait eu l’honneur de faire votre connaissance à Montréal lors de votre récente visite au canada.

Monsieur Gordeau est ingénieur diplômé (1958) de l’Université de Dalhousie, Nouvelle-Ecosse ; en outre, il a obtenu en 1961 le diplôme de génie mécanique de l’Ecole polytechnique de l’Université de Montréal, et en 1962, le diplôme de génie civil (section maritime), ou l’équivalent d’une maîtrise supérieure du Génie Maritime de Paris. Bien que monsieur Gordeau n’ait pas poursuivi d’études proprement dites en science économique, il a fait des études de rentabilité dans les domaines, entre autres, des pêcherie, du transport maritime et fleuvial, du développement portuaire tant au Canada que pour la Banque africaine de Dévelopement, La Banque Mondiale, la Commission économique pour l’Afrique, et le Programme de Développement des Nations-Unies pour l’Afrique.

Son Excellence Monsieur DIORI Hamani,
Président de la République du Niger,
Niamey.

Je vous serais très obligé de me faire connaître les commentaires que vous pourriez formuler sur cette candidature.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, les assurances de ma très haute considération.

L’Ambassadeur du Canada,

Paul Malone.

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique