D-002-006

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

69 ?

S. E. DIORI HAMANI, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER

— Né le 6 juin 1916 à Soudouré (Niamey), diplômé de l’Ecole Normale William Ponty, creuset de l’élite intellectuelle ouest-africaine.
— Répétiteur de langue djerma et de langue haoussa à l’Ecole Nationale de la France d’Outre-Mer, en 1938.
— Leader puis secrétaire général. du Parti Progressiste Nigérien à partir de 1946.
— Secrétaire de comité de coordination du Rassemblement Démocratique Africain ( RDA).
— Elu député du Niger à l’Assemblé Nationale française en novembre 1946.

N’ayant pas obtenu le renouvellement de son mandat aux élections de 17 juin 1951, il reprend ses fonctions dans l’enseignement et devient directeur d’école à Niamey.
— Elu pour un nouveau mandat à l’Assemblée Nationale française, le 2 janvier 1956 . Elu Conseiller municipas de la ville de Niamey, le 18 novembre 1956.
— Elu Conseiller à l’Assemblée territoriale le 31 mars 1957.
— 21 juin 1957 - 9 décembre 1958 : vice-président de l’Assemblée Nationale française.
— 13 mars 1958-15 juillet 1959 : Membre de l’Assemblée Parlementaire Européenne ( APE ) .
— 18 décembre 1958 : Président du Conseil de Gouvernement, puis premier Président du Conseil des Ministres de la République de Niger, qui a été proclamée le même jour.
— Elu député de Zinder à l’Assemblée législative de la République du Niger , le 27 juin 1959.
— 9 décembre 1960 : President de la République du Niger ; chargé des af-

-faires étrangères et de la Défense Nationale le 31 décembre 1960.
— 30 septembre 1965 : Réélu à la magistrature suprême. — 1968 : Président en exercice de l’Organisation Commune Africaine et Malgache ( OCAM ) pour la deuxième fois consécutive. — 1968 : Président en exercice du Conseil de l’Entente pour la troisième fois.

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique