D-039-002-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

LE DAHOMEY ET LA COOPERATION

COTONOU, 20 sept.- (AFP) - 69 (stylo)

« NOUS PENSIONS QUE NOUS SOMMES LES MEILLEURS JUGES DE NOS REALITES NATIONALES ». C’EST EN CES TERMES QUE LE DR. EMILE DERLIN ZINSOU, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU DAHOMEY, A EVOQUE LA COOPERATION FRANCAISE ET INTERNATIONALE, A L’OCCASION DE LA POSE DE LA PREMIERE PIERRE D’UNE USINE D’EGRENAGE DE COTON SITUEE PRES D’APLAHOUE, DANS LE SUD-OUEST DU DAHOMEY, OU IL EFFECTUE UNE TOURNEE. CETTE USINE DEVAIT A L’ORIGINE ETRE REALISEE PAR LA COMPAGNIE FRANCAISE D’INTERVENTION, MAIS, LES POURPARLERS AVEC CETTE COMPAGNIE AYANT ECHOUE, ELLE SERA FINALEMENT, SELON DE BONNES SOURCES D’INFORMATIONS, REALISEE PAR UNE SOCIETE BELGE, AVEC DES FONDS « DE COOPERATION INTER-AFRICAINE ». LE PRESIDENT ZINSOU QUI A DONNE CETTE DERNIERE PRECISION N’A PAS NOMME CES FONDS MAIS A DIT QU’IL N’Y AVAIT LA RIEN DE CLANDESTION ET IL SEMBLE EVIDENT AUX OBSERVATEURS QU’IL S’AGIT DU CONGO-KINSHASA.

LE PRESIDENT ZINSOU A EVOQUE COMME SUIT LES NEGOCIATIONS QUI ONT ECHOUE ENTRE LA C.F.D.T. ET LE DAHOMEY : « L’USINE D’EGRENAGE DU MONO, E-T-IL DIT AU COURS DE LA CEREMONIE DE POSE DE LA PREMIERE PIERRE, A FAILLI NE PAS NAITRE. DES DIFFICULTES INATTENDUES ONT SURGI AU MOMENT OU NOUS EN NEGOCIONS L’INSTALLATION AVEC NOS AMIS DE TOUJOURS, N OS AMIS PRIVILEGIES. IL EST EVIDENT QUE CHACUN EST LIBRE DE CONCEVOIR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SELON DES CANONS DONNES, ET LES CHOIX QUE NOUS AVONS FAIT NOUS MEMES, GOUVERNEMENT DAHOMEEN, SONT DES CHOIX SANS PRETENTION, POUR LA SIMPLE RAISON QU’ILS S’INSPIRENT D’ABORD DE CE QU’ON NOUS A ENSEIGNE ET D’UN LONG COMPAGNONAGE AVEC NOS AMIS, MAIS AUSSI QU’ELLES S’INSCRIVENT DANS NOS REALITES NATIONALES, DONT NOUS PENSONS QUE NOUS SOMMES LES MEILLEURS JUGES ».

« CE QUI ETAIT INACCEPTABLE, A AJOUTE LE PRESIDENT ZINSOU, CE N’ÉTAIT PAS QU’ON NOUS PROPOSE DES SOLUTIONS QUI NE SONT PAS CONFORMES A NOTRE VUE, C’EST QUE L’ON VEUILLE, POUR ENTREPRENDRE UNE TELLE USINE, SUBSTITUER UNE AUTRE VOLONTE A LA NOTE. SI NOUS Y AVIONS CONSENTI, NOUS AURIONS NOUS-MEMES FAIT L’AVEU, NON SEULEMENT DE NOTRE IMPUISSANCE, MAIS AUSSI DU DROIT DE PENSER PAR NOUS MEMES ».

LE PRESIDENT ZINSOU A CEPENDANT SOULIGNE QU’IL N’Y AVAIT DANS CES PROPOS AUCUNE AMERTUME ENVERS PERSONNES. « QUANT A CEUX A-T-IL DIT, QUI VEULENT NOUS AIDER, CEUX-LA MEMES QUI NOUS ONT TOUJOURS AIDES PARMI LES PREMIERS ET AVEC LE PLUS D’ABONDANCE, CE N’EST PAS LE MOMENT DE TEMOIGNER VIS-A-VIS D’EUX D’UNE QUELCONQUE INGRATITUDE... LES DIFFICULTES INTERVENUES SONT DE CELLES QUI NE LAISSENT AUCUNE AMERTUME, EN TOUT CAS PAS DANS NOTRE COEUR ET NOUS SOMMES CONVAINCUS QU’IL EN EST DE MEME POUR NOS INTERLOCUTEURS, PARCE QU’ELLES OUS ONT PERMIS D’ABORD DE NOUS FORTIFIER DANS CE QUI EST NOTRE VOLONTE ET NOTRE CHOIX ET PARCE QU’ELLES NOUS OFFRENT UNE DES RARES OCCASIONS OU NOUS POUVONS CONSTATER QUE NOUS POURRONS REUSSIR ».

ARRIVES A L’ETAPE QUE VOICI, A CONCLU LE PRESIDENT ZINSOU, NOUS SOMMES ENCORE AUSSI CONFIANTS ET AMICAUX QUE TOUJURS. NOUS ACCEPTERONS POUR LA POURSUITE DE CETTE OEUVRE TOUS LE CONCOURS, D’OU QU’ILS VIENNENT, ET NOUS LES ATTENDONS D’AILLEURS AVEC QUELQUE IMPATIENCE. C’EST UNE OEUVRE DE COOPERATION, QUI NOUS DONNE L’OCCASION DE SALUER LA COOPERATION INTER-AFRICAINE, CAR C’EST GRACE A ELLE QUE NOUS AVONS EU LES MOYENS FINANCIERS POUR LA PRESENTE REALISATION". +

AFP/MJ

%22 15.49

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique