N-20-011-004

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

CENTRE D’INFORMATION DU NIGER

TAITBOUT 59-58
50-40

LE DIRECTEUR

70.1103.jb.dh

13, BOUL. HAUSSMANN
PARIS-IX e

le 11 juin 1970

Monsieur HUDON
A.C.D.I.
75, rue Albert
Ottawa

Cher Ami,

Rentré de Washington ce matin, j’ai fait déjà rapport au Président, par téléphone, de notre mission à Ottawa et en particulier des difficultés rencontrées par notre projet de la Route de l’Unité. J’ai transmis entre autres au Chef de l’Etat, les assurances que vous aviez bien voulu me donner à ce propos quand je vous ai joint par téléphone à l’aéroport de Montréal au moment de mon départ.

Je tiens encore à préciser ici que je suis personnellement et sincèrement convaincu que ce projet, vital pour l’avenir du Niger, a la sympathie de tous les milieux d’Ottawa, et la vôtre en particulier.

Ceci dit et affirmé, permettez-moi de relever un fait troublant.

Lors de mon passage à Ottawa, en janvier dernier, on m’avait remis à l’ACDI, un texte en anglais contenant les termes de références qui devaient être inclus dans le mandat de la firme chargée de réétudier le projet de Route de l’Unité. Au demeurant, le titre de ce document en indiquait bien le but :

« Suggested terms of reference for supplementary studies on the Route de l’Unité in the Republic of Niger » .

Or, une comparaison attentive entre ce texte initial en anglais et celui en français du « mandat du consultant » qui nous a été remis lors de notre récent passage, et qui a servi effectivement de base à l’étude de De Leuw, Cather & Co, montre que des paragraphes d’une importance capitale du premier texte ont disparu totalement du second. Ces paragraphes, les voici :

1. « The study will consider the feasibility of constructing the Toute de l’Unité placing emphasis on both the economic and intangible benefits of the project. It is recognized that the project is not economically feasible in the conventional sense and would not satisfy the requirements of an international multilateral lending agency. It is also recognized that the project is one of vital importance to the Government of the Republic of Niger and as such should be examined in greater depth than was done during the initial reconnaissance study. »

2. « Based on the level of maintenance recommended an estimate will be made of the value of the equipment at the end of the project in terms of its usefulness for further work on other projects. »

3. « General comments will be made on the political implications of the route and role it could play in the overall development of the country. »

Je tiens à relever qu’on ne retrouve aucune de ces trois idées-force, même sous forme édulcorée, dans le « mandat du consultant » .

Vous comprenez donc ainsi les raisons de mon étonnement extrême quand M. Gouin nous a dit que le rapport du consultant était négatif. Mon optimisme était en effet basé sur le fait qu’un rapport d’expert répondant aux termes de référence indiqués dans le rapport en anglais ne pouvait être négatif. Vous en conviendrez certainement vous-même, après lecture des deux documents. La question qui se pose est nette :

« Pourquoi ces trois éléments d’analyse ont-ils disparu du texte final du mandat du consultant » ?

Pour ma part, je ne me permets de tirer aucune conclusion de ces faits, et vous laisse, en toute amitié, seul juge de la disparition de ces trois paramètres.

Avec l’espoir que cette petite note vous trouvera totalement rétabli et en pleine forme,

Je vous envoie l’expression de mes sentiments les plus amicaux.

Baulin

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique