N-20-024-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

le 11 juin 1970

A / S - LA ROUTE DE L’UNITÉ

Quelque chose s’est produit entre le lundi 1er juin et le mardi 2 à propos de la Route de l’ Unité.

En effet, j’étais chez Jean-Pierre Goyer quand celui-ci à téléphoné à Pineau pour savoir où en était le dossier de la Route de l’Unité. Après avoir parlé au téléphone, Goyer m’a dit : « Ne t’en fais pas, le dossier de la Route a été rendu potable  ». Et il a rajouté : « Tu as très bien fait de venir à l’avance, parce qu’il ne faut jamais cesser de faire pression sur ces gens-là. J’en parlerai moi-même à Pelletier, car pour une fois que tous les deux nous sommes d’accord sur la nécessité de la Route, il faudrait que nous exercions des pressions dans le même sens. Ne t’en fais pas, la pression politique a été faite, et cela continuera. L’ennuyeux dans cette boîte (l’ ACDI), c’est que quand quelqu’un est malade (Hudon) ou en voyage (Strong), tout s’arrête. » Et maintenant, il m’a dit : « Tiens moi au courant du développement des choses au fur et à mesure ».

Dans l’après-midi du 1er juin, j’ai rencontré Pineau qui m’a dit lui aussi :

  • 1. Le rapport de la Route est valable ;
  • 2. il est en train d’être étudié par trois services et j’en aurai un résumé demain ;
  • 3. la décision sera peut-être retardée un peu, jusqu’à fin juin, mais en tout cas, après notre accord il y aura encore celui du ministère et du gouvernement.

Donc le mardi 2 juin, le rapport a été étudié, et mercredi, lors de notre réunion avec Maï, Saumier et moi-même avec les gens de l’ Agence, on nous a dit brutalement que le rapport étéit négatif. Ici je dois relever que les ingénieurs de De Leuw Cather avaient dit déjà qu’il était négatif quand ils étaient à Niamey, à Petitpas, qui me l’avait répété, et je l’avais moi-même rapporté à Maï. Mais je pensais que ce que m’avait

dit Goyer, à savoir que le rapport avait été rendu valable, signifiait qu’il y avait eu des pressions à l’Agence même pour que le côté strictement économique de la chose ne soit pas négatif.

En tout état de cause, nous avons insisté sur l’importance politique du projet en faisant entrevoir même la prochaine réunion d’une conférence ou d’un congrès du Parti, les élections présidentielles, les élections législatives, etc. aussi bien auprès des responsables de l’ ACDI que de Goyer, Gervais et Lalonde.

Je pense que le feu vert définitif sera donné vers la fin du mois en cours car, chose à relever, M. Hudon s’inquiétait des vacances parlementaires qui auraient pu retarder la décision sur le projet.

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique