N-20-055

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

DECLARATION FAITE LORS DE LA GUERRE REUNION DU 5.10.71
CHEZ LVI ET DONT L’ INSCRIPTION AU P.V. ETE REFUSEE

A l’ issue de la discussion, rubrique par rubrique, du projet de la Route de l’ Unité et de l’ Amitié Canadienne, le lundi 4 octobre, et avant d’ en discuter en détail le budget aujourd’hui, je voudrais poser, sans aucun esprit polémique, une simple question de bon sens :

Il est assez difficile d’ admettre qu’une société dont les plus hauts représentants de l’ ACDI vantaient les mérites, le technicité et le sérieux au point de la préférer, au départ, à LVI, ait pu commettre des erreurs aussi grossières. Cottes, cette société n’ avait fait qu’une étude préliminaire, mais elle avait quand même envoyé deux missions sur place et son temps d’ étude avait été grosse mode le même, soit trois mois, que celui de LVI. Or, cette société avait fait une offre inférieure de 13% à LVI, tout en s’ engageant :

  • - à faire des milliers de tonnes de terrassements supplémentaires, avec apport de matériaux de site,
  • - à forcer trois fois plus de puits,
  • - à consacrer 250.000 $ à un poste « Education » et 50.000 $ pour l’ entraînement du personnel nigérien.

Il est patent que si LVI avait fait une route dans ce cadre, le prix proposé aurait été supérieur de 80 ou 100% du prix proposé par la première société, surtout pour une route de 7m50 de large.

Par ailleurs, je tiens à préciser que nous trouvons devant une situation de fait défavorable. Quand M. Gauvin m’ avait téléphoné à Paris pour avoir notre accord pour l’ achat du campement à 700.000 $ et du matériel, et m’ informer que le devis s’ élèverait à 14.800.000, je lui avais répondu, devant l’ impossibilité de contacter le Chef de l’ Etat ou M. Mal Malgana :

  • « Je suis d’ accord à la condition express que cette surcharge ne porte pas atteinte aux caractéristique de la Route et surtout à son revêtement bitumeux ». Et je lui avais dit de plus que « notre accord devait être fonction de l’accord préalable de l’ ACDI aussi bien sur le campement et la matériel que sur les majoritaires de prix ».

J’ai reçu les assurances les plus expresses à ce sujet de M. Gauvin au téléphone. Or, force est de remarquer que nous nous trouvons aujourd’hui devant une impasse.`

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique