N-20-058-001-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

RUAC
Procès verbal

- Copies :
.PRN
. Maïgana
. Gauvin
.Garceau

Présidence de la République du Niger

Le Conseiller

71.656.jd.dh

Monsieur Bernard LAMARRE
615, rue Belmont
Montréal

Paris, le 6 décembre 1971

Cher Ami,

J’ai reçu avec un certain retard le Procès Verbal de la seconde réunion du Conseil Consultatif de la Route de l’Unité et de l’Amitié Canadienne. Je me permets de faire, à propos de ce texte, les remarques suivantes :

1°. J’ ai relevé, avec étonnement, que cette réunion avait eu lieu, selon votre Procès Verbal, les 5 et 6 juillet 1971 dans vos bureaux de Montréal, alors qu’elle s’était tenue les lundi 4 et mardi 5 octobre 1971. Je vous prie en conséquence de bien vouloir porter cette correction.

2°. Au bas de la page 5, vous faites part de la remarque de M. Lamarre faisant une différence entre la « lettre du mandat » et « l’ esprit de la discussion ». Je vous serais reconnaissant si vous vouliez y ajouter la remarque qui a été faite par la délégation nigérienne en ce qui concerne la nécessité du respect de tout texte signé.

3°. Le secrétaire de séance rédacteur du Procès Verbal fait état« d’ un certain rapport du PNUD » cité par M. Baulin et de l’ évaluation du prix de revient des puits à 6.000 dollars environ par unité. Je tiens à préciser, pour éviter toute équivoque, qu’ il ne s’ agit nullement « d’ un certain rapport » mais d’ un rapport dont les coordonnées avaient été dûment indiquées en séances plénière. Ill s’ agit en l’ occurrence du rapport FAO/SF : 281/NER.8 intitulé : « Rapport préparé pour le Gouvernement de la République du Niger par la FAO, en qualifié d’ agent d’ exécution du PNUD, avril 1970 ». Je joins une nouvelle fois les pages afférentes à ce problème et extraites de ce rapport, pour votre propre information. Leur lecture vous convaincra, cher Ami, que les experts de la FAO sont d’ une opinion diamétralement opposée aux vôtres, notamment sur le temps de forage proprement dit. Ils considèrent en effet que " le temps nécessaire pour exécuter un forage est à peu près le même, quelle que soit la profondeur atteinte (entre

13 bis, rue Laffitte . Paris-9e . Tél. 824.59.58

150 et 300 mètres )" . Par ailleurs, les mêmes experts affirment que la différence des prix entre deux puits de profondeur différente est constituée par le coût des seuls tubages (p. VIII paragraphe B). Dans la page X, vous relevez encore que la différence en question est d’ environ 300 à 350 dollars par puits.

Je vous serais infiniment reconnaissant de bien vouloir porter les corrections indiquées au Procès Verbal.

4°. A la page 28, il est signalé que M. Garceau aurait déclaré que si le montant de l’ enveloppe budgétaire destinée à la Route passait de 13.200.000 dollars à 14.800.000 dollars, il serait difficile de le faire accepter par le gouvernement canadien, et «  que de toute façons, telle mesure, si approuvée, limitera le champ d’ action de l’ ACDI dans d’ autres domaines au Niger  ». Si ma mémoire est bonne, M. Garceau était bien intervenu pour relever la difficulté de demander une augmentation de l’ enveloppe. Par contre, je ne me souviens pas qu’il ait conclu son exposé en parlant d’ un rétrécissement consécutif inéluctable - car le verbe employé est au futur et non au conditionnel - de l’ aide canadienne au Niger. Je suis certain de plus, que si une telle déclaration avait été faite en séance, la délégation nigérienne n’ aurait pas manqué de la commenter.

En vous souhaitant, ainsi qu’à tous vos collaborateurs - et en particulier à Messieurs Couture et Gorgnon - une bonne fête de Noël,

Je vous prie d’ agréer, cher Ami, l’ expression de mes sentiments les meilleurs.

J. Baulin

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique