N-20-071-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

ROUTE DE L’UNITE
REPUBLIQUE DU NIGER

ROUTE DE L’UNITE
REPUBLIQUE DU NIGER

Pour :
L’Agence Canadienne de Développement International


Par :
De Leuw, Cather et Co. du Canada Ltée.
Billings Bridge Piaza, Ottawa Ont.

Sols Par :
William Trow et Assoc. Ltée.
90 Milliam Drive, Weston Ont.

CHAPITRE 1

ETENDUE ET RESUME DE L’ETUDE
Etendue de l’étude
Résumé et conclusions

1
1
1

CHAPITRE 2

DESCRIPTION DU NIGER
Infrastructure

3
4

ROUTE DE L’UNITE
Etudes antérieures
Description générale de la région
Choix et emplacement de la route

7
7
8
10

CHAPITRE 4

SOLS
Gection typique Description des sols
Stabilisation

12
12
14
19

CHAPITRE 5

CONSTRUCTION
Section typique
Méthodes de construction
Estimation des coûts de construction
Programme de construction
Personnel et équipement requis

32
32
34
36
36
37

CHAPITRE 6

JUSTIFICATION DE LA ROUTE DE L’UNITE

44

APPENDICES

A. Statistiques climatiques
B. Service des travaux publics
C. Desription de la route et photographies
D. Liste des personnes interviewées

47
50
51
58

LISTE DES FIGURES

LIST OF FIGURES

  • 1.
  • Carte du Niger
  • 2.
  • Région de l’étude
  • 3.
  • Carte géologique
  • 4.
  • Courbe granulométrique - sable fin uniforme
  • 5.
  • Courbe granulométrique-argile fin uniforme
  • 6.
  • Essai de compactage standard Proctor-sable fin uniforme
  • 7.
  • Essai CBR non -trempé sur sable fin calibré
  • 8.
  • Diagramme de plasticité-argile naturelle
  • 9.
  • Résumé de l’analyse des sols - du Gouré au Mainé Soroa
  • 10.
  • Résumé de l’analyse des sols - du Mainé Soroa au N’Guigmi
  • 11.
  • Etude des mélanges possibles d’argile et de sable
  • 12.
  • Courbe de gradation pour mélanges possibles d’argileet et de sable
  • 13.
  • Essai de compactage standard Proctor mélange 50-50 argile-sable
  • 14.
  • Essai CBR non-trempé sur mélange 50-50 argile-sable
  • 15.
  • 16.
  • Section typique proposée

CHAPITRE 1. ETENDUE ET RESUME DE L’ETUDE

CHAPTER 1 : SCOPE AND SUMMARY OF THE STUDY OF THE STUDY

ETENDUE DE L’ETUDE

Le Gouvernement de la République du Niger a demandé Laide du Gouvernement du Canada pour étudier les possibilite techniques et economiques de la « Route de l’Unité » reliant les villes de Gouré et N4UIgmi dans la parti est du NIger .

C’est ainsi que le bureau d’études De Leuw, Cather & Company of Canada Limited a été engagé pour entreprendre un bref voyage de reconnaissance de la région afin de rédiger un rapport préliminaire sur la possibilité du projet. Le mandat était le suivant :

« Conformément aux buts de cette entente, le projet comprendra les services d’ingénieurs et la main d’oeuvre technique nécessaires pour effectuer sur place une étude de reconnaissance de la Route de l’Unité au Niger afin d’être en mesure d’offrir des recommandations sur la viabilité de la route et de calculer les coûts ».

A cet effet, une équipe de deux ingénieurs, dont un ingénieur en voirie, spécialiste en construction de routes en Afrique et un ingénieur des sols, a visité le Niger entre le 22 juillet 1969 et le 5 août 1969. Durant leur séjour, une reconnaissance des lieux a été effectuée au sol et par avion et, de plus, des informations ont été recueillies au cours d’interviews. L’appendice D du présent rapport contient la liste des personnages interviewés.

RESUME ET CONCLUSIONS

La construction de la Route de l’Unité est

TECHNIQUEMENT REALISABLE


et elon différentes méthodes. Les méthodes décrites dans le rapport varient entre : l’étude conventionnelle comprenant un « design » préliminaire suivi d’un « design » final et d’une construction par contrat ; et l’exécution directe, sur place, sous la direction d’une équipe de « design » et de construction. Le coût de la premiere méthode a été évalué à $ 13.23 millions tandis que le coût de la seconde méthode n’est que de $8.67 millions en dollars canadiens pour une route de 6 métres de largeur, largeur qui est conventionnellement considérée comme une largeur minimum. Une réduction de la largeur de la chaussée pour certains tronçons pourrait peut-être entraîner des économies mais ce procédé n’est pas à recommander.

La premiére méthode permet d’anticiper d’excellents résultats tandis que le succès de la seconde reposerait en grande partie sur la qualité du personnel technique et admistratif impliqué, ce qui constituerait une expérience dans le domaine de l’aide extérieure.

PRESENTEMENT, la construction de la Route de l’Unité N’EST PAS RENTABLE. En fait , à moins de découvertes de ressources naturelles dans cette région, ou, encore, à moins de l’aménagement d’un centre de pêche attrayant sur le lac Tchad, il est difficile de prévoir une économie qui puisse un jour justifier l’investissement de telles sommes.

Ce rapport ne traite pas du caractére désirable de la route au point de vue politique. Toutefois, il faut constater que le terrioire étudié est presqu’isolé du reste du Niger. Avec les années, le territoire de l’est s’est pratiquement intégré économiquement au Nigéria.

Le trajet de la Route de I’Unité pourrair couvrir une distance de 440 à 460 kilomètres.


CARTE DU NIGER

CHAPITRE 2 : DESCRIPTION DU NIGER

CHAPTER 2 ; DESCRIPTION OF NIGER


Le NIger se situe dans la partie centrale du continent africain, entre les 12iéme et 14ième parallèles nord. Le pays a une superficie de 1.267 millions de kilométres carrés, et est borné au nord par l’Algérie et la Libye ; à l’est par le Tchad ; au

Il y a deux saisons au Niger ; la saison sèche, d’octobre à juin, et la saison des pluies, de juin à septembre. Le Niger fait partie de la zone climatique connue sous le nom de Sahara continental.Le sud du pays a parfois des précipitations de 500 millimétrés de pluie par année, cependant, comme l’indiquent les graphiques climatiques de l’appendice A, les précipitations de la partie de l’est sont beaucoup moins considérables. Le secteur nord du pays est complètement désert.

Le 3 août 1960, la République du Niger devenait indépendnte après avoir fait partie du territoire francais Ouest Africain depuis 1904. Le Niger a été admis aux Nations unies le 20 septembre 1960. Le pouvoir exécutif appartient au Président qui est élu par suffrage universel pour une période de 5 ans. Le pouvoir législatif appartient à L’Assemblée nationale composée de 50 membres qui sont aussi élus par suffrage universel pour une période de 5 ans. Le Président nomme les membres du cabinet et ces personnes nepeuvent pas siéger à l’Assemblée nationale. Il y a aussi un conseil économique et social qui joue le rôle de corps consultatif.

La population du Niger atteint 3. 433 millions

dont 60,000 à Niamey ; 30,000 à Zinder ; 23, 000 à Maradi ; et 22, 000 à Tahoua.

INFRASTRUCTURE

Routes - Au Niger, on compte 3,860 kilométrés de routes principales dont 400 kilométres sont recouvertes d’asphalte, 2, 860 kilometres de routes secondaires et de nombreux sentiers. Chemin de fer - IL n’y a pas de chemin de fer au Niger, mais un prolongement de la ligne de Mahomey, sur une distance de 323 kilométres à l’intérieur du Niger, est actuellement à l’étude.

Navigation - Le Fleuve Niger est navigable du mois de mars au mois d’octobre entre Gao et Gaya. Le Lac Tchad est aussi navigable. Transport aérien - Niamey est le siège d’un aéroport international. Il y a quatre aéroports de classe B, soit à Zinder, Agadés , Maradi et Tahoua. Dans la région de la Route de L’Unité, il y a des pistes d’aterrissage à Gouré, Maîné Soroa, Diffa et N’Guigmi.

Transport aérien- Niamey est le siège d’un aéroport international. Il y a quatre aéroports de classe B, soit à Zinder, Agadés, Maradi et Tahoua. Dans la région de la Route de l’Unité, il y a des pistes d’atterrissage à Gouré, Maîné Soroa, Diffa et N’Guigmi.

Electricité-Le Niger a des stations génératrices diesel à Niamey, Zinder, Agadès, Tahoua et Maradi.

Economie- En 1968, le PNB était de 61,700 milions de francs CFA ou 18,510 francs CFA par tête. Le budget de 1968 montrait des dépenses périodiques au montant de 9,570 millions de francs CFA et une augmentation de capital de 858.8 millions de francs CFA et une augmentation de capital de 858.8 millions de francs CFA.

Agriculture - L’activité agricole s’est développée surtout dans le sud, sur une superficie de 135, 000 kilomètres carrés à l’ouest de Zinder, où réside 80 pourcent de la population. Les principaux produits sont les arachides, le millet, le sorgho, le manioc,

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique