N-23B-085-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

CENTRE D’INFORMATION DU NIGER

TAITBOUT 59-58
50-40

13 BOUL. HAUSSMANN
PARIS-IX e

LE DIRECTEUR

Le 18 Avril 1969

Monsieur Mai Maigana
Présidence de la République
NIAMEY

Mon cher Mai,

Tu trouveras, ci-joint, les photocopies des documents envoyés au Président et à Maltouraré, à savoir :

Au président :

Voire dossier Président

a - ma lettre sur la nécessité de s’occuper ce qui se passe à Bruxelles.

b - le bilan financier et la liste des destinataires de la brochure « Pour une Association Rénovée »

c - la liste des lettres reçues par « Perspectives Nigériennes ».

A Maltouraré

Un topo sur notre prochain voyage au Canada.

Amitiés

Baulin

CENTRE D’INFORMATION DU NIGER

TAITBOUT 59-58
50-40

13, BOUL. HAUSSMANN
PARIS-IX e

LE DIRECTEUR

69-480/hl

Monsieur Maltouraré
Présidence de la République
NIAMEY -Niger-

Mon cher Maltouraré,
A/S du voyage au Canada

Lors de son séjour à Londres, et ensuite à Paris, le Président m’a dit qu’il faudrait que nous retournions, « son autre Mal » et moi-même - il parle de « mes deux Mal » toujours - au Canada à la fin d’avril. C’est pourquoi j’ai commencé d’ores et déjà, à préparer ce voyage :

1° . en envoyant à notre Consul, à André Letendre et à Chelton, trois lettres - voir photocopies de leurs lettres et des miennes particulièrement pressantes et tournant autour du barrage du W ;

2° . en préparant un grand article sur le Président pour le « Globe and Mail » de Toronto qui est le journal le plus « chic » et le plus influent du Canada ;

3° . je compte écrire aussi au député André Ouellet sur le même sujet ;

4° . Grenier, le directeur de Radio-Canada pour l’Europe m’a promis :

a - d’intervenir pour nous obtenir une entrevue en tête-à-tête avec Trudeau avec qui il a été un des 15 co-fondateurs du Parti socialiste il y a 15 ans,

b - de nous introduire auprès d’un ami à lui - Mr Roméo Leblanc- qui est maintenant l’adjoint pour la presse de Trudeau ; selon Grenier, Leblanc serait aussi influent que Lalande, son directeur de cabinet.

5° . Charpentier, dont le père est l’ancien ambassadeur du Canada au Cameroun, m’a promis aussi de nous ouvrir des portes à Ottawa à commencer par celle de son père.

Mais tout cela présuppose que la date exacte et irrévocable de notre départ soit fixée bien en avance, pour que je puisse arranger tous ces rendez-vous. Je te propose le 4 ou 5 mai. Fais-moi savoir ta décision à ce sujet.

Je pense que le but de notre voyage, cette fois-ci, doit être d’arracher au Premier Ministre, personnellement, un accord de principe sur le barrage.

Par ailleurs quand tu quitteras Niamey et son soleil pour le Canada enneigé, il faudra que tu aies avec toi tous les documents qui intéressent les projets nigéro-canadiens, à savoir :

1° . une copie de tout ce que l’ami Diallo a envoyé à Ottawa par l’entremise de l’ambassade canadienne de Lagos ;

2° . le dossier complet de la SNTN pour négocier la question si nécessaire avec les amis d’André Letendre (voir sa lettre). A ce propos je te signale que Poisson - contrairement au Président - pense que le parc-camions du Niger est saturé.

3° . le dossier blé : il nous reste 1500 tonnes de blé à prendre aux Canadiens sans compter celui de la Côte d’Ivoire que l’on doit essayer de récupérer.
Donc il faudra préciser :

a - quelles sont les quantités que nous pouvons absorber ;

b - sous quelles formes ce blé doit-il nous parvenir ;

c - quel sera le port de débarquement.

Hélas, je le sais, le mieux aurait été de pouvoir vendre le blé à Beyrouth au ailleurs ; mais depuis la peau du banane du refus d’Abidjan et du scandale qui s’en est suivi, il ne faut pas compter là-dessus du moins dans l’immédiat.

Il serait bon aussi que tu annonces à Ottawa que le revenu du blé déjà reçu sera dépensé pour un tel ou tel projet et ce qui a déjà été fait dans ce sens, sans leur laisser le temps de nous le demander. Si cela pouvait prendre la forme d’une lettre officielle, ce serait formidable.

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique