N-20-045

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre 2009.

CENTRE D’INFORMATION DU NIGER

TAIBOUT 59-58

50-40

13, BOUL. HAUSSMANN

PARIS IX e

le 21 octobre 1970

NOUVEAUX OBSTACLES POUR LA ROUTE

Dans deux conversations téléphoniques avec Montréal le 21 courant à propos des développements de la Route de l’ Unité, Messieurs Couture ( de la firme Lamarre et Valois ) et Melançon, m’ont donné deux mauvaises nouvelles :

1. Monsieur Toms, spécialiste de la Direction « Opérations » de l’ ACDI, a étudié le rapport de De Leuw et Cather et a préconisé un approfondissement de l’étude pour en arriver au « design » définitif avant le début des travaux. Ceci signifie que ces travaux seront retardés de 6 à 12 mois et nécessiteront 600.000 à 1.000.000 de dollars supplémentaires.

J’ai écrit immédiatement une lettre à Hudon lui demandant de surseoir à toute décision en attendant notre prochaine arrivée.

2. Ce qui est encore pire, c’est que M. Guérin, de retour à Ottawa, a fait un rapport disant en somme que nous ne savions pas nous mêmes comment nous comptions nous organiser, quel genre de contrôle nous voulions, etc.

Ceci est la conséquence direct de la grande réunion que nous avons faite avec la commission canadienne, sans avoir au préalable, accordé nos violons. Le résultat en a été que Bako à prêché pour son saint, Akaly de même ; que le capitaine Bayéré a fait preuve d’intransigeance, et le capitaine Sani de modération et d’esprit de compromis, et que Maï et moi sommes restés sur la réserve ; bref, nous avons donné le spectacle de la plus grande confusion. C’est ce qu’a rapporté Guérin à Ottawa.

Il faut à tout prix que nous évitions dorénavant de négocier dans des conditions aussi défavorables : il suffira qu’une réunion de la partie nigérienne chargée de mettre au point une stratégie et une tactique uniques, précède la confrontation avec la partie étrangère. Nous avions commis la même erreur

avec la mission pour la Francophonisation de masse, mais cela n’avait pas eu de conséquences parce que nous avions passé ensuite 48 heures à remettre les choses au point. Avec la Route, les choses paraissent plus graves.

Je craignais déjà une telle réaction, c’est pourquoi j’avais jugé utile de prendre les devants dans ma lettre du 5 octobre. je reviens donc sur ce sujet dans ma lettre précitée à Hudon.

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique