U-006-081

le 21.10.76

Affaires

L’Iran acquiert la minorité de blocage
au sein de la maison mère
du groupe Krupp.

De notre correspondant .

Bonne. - L’Iran , troisième fournisseur de pétrole de la République fédérale d’Allemagne , vient d’acquérir une participation de 25,01% dans le capital de la société Fried Krupp GMBH , qui contrôle l’ensemble des actives du groupe Krupp. Cette participation lui assure une « minorité de blocage » sur tout le groupe.

L’accord a été signé mardi 19 octobre , a Téhéran , par MM. Berthold Beitz , président du conseil de surveillance de la société allemande , et Ansari , ministre iranien de l’économie et des finances. M. Friderichs , ministre ouest -allemand de l’économie , qui se trouve actuellement dans la capitale iranienne à l’occasion de la Foire internationale a déclaré que le gouvernement fédérale n’avait aucune raison de s’opposer à cette prise de participation , et que le dernier mot revenait à l’Office fédérale des cartels . Il semble que cette procédure sera de pure forme , dans la mesure ou le chancelier Schmidt est favorable à une étroite coopération entre les pays producteurs de pétrole . Le chancelier estime , en effet n que si les pays producteurs sont intéressés au fonctionnement des entreprises des pays occidentaux , ils problèmes économiques généraux .

En juillet 1974 , l’Iran avait déjà pris une participation de 25,04% dans la filiale sidérurgique du groupe Krupp (Fried Krupp Hüttenwerke). A l’époque , une entrée dans la société mère avait été formellement exclue . La participation de 25,01% que prend aujourd’hui l’Iran dans le capital de Fried Krupp Gmbh , lui assure une permettra d’avoir un droit de regard sur les activités du groupe tout entier . L’opération se fera par le biais d’une augmentation de capital , dont les modalités n’ont pas été précisées .

La société Fried Krupp contrôle cent trente filiales travaillant essentiellement dans le secteur sidérurgique et métallurgique (y compris l’industrie de l’armement) et employant soixante-dix-neuf mille personnes . En 1975 , le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 10,7 milliards de deutschemarks (21,5 milliards de francs ), dont 44% à l’exportation . L’exercice s’est soldé par une perte de 108 millions de deutschemarks . L’argent frais apporté par l’Iran sera donc le bienvenu . Le capital de Krupp , actuellement de 500 millions de deutschemarks , appartenait jusqu’en 1967 , date de sa morte , Alfred Krupp von Bohien und Halbach . Depuis , il est géré par une fondation dirigée par M.Beitz . — D. Vt.

Portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique