C-015-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
AFP 24 -
M. Diori Hamani a l'Elysee
VP
Ris 8 juil 1969 (AFP)
M. Georges Pompidou , s'est entretenu cet après - midi , a l'Elysée , pendant quarante minutes , avec M. Diori Hamani , président de la République du Niger . Cet Audience est la Première accordée a un chef d'état Africain par le nouveau Président de la République . A la sortie de l'Elysée , M. Diori Hamani a déclare : " Il n'y a aucun doute pour la poursuite de la coopération franco - africaine . M. Georges Pompidou en avait parle déjà dans sa campagne électorale . Nous sommes dans le domaine de la continuité . Cela est prouve par le maintien du secrétaire d'Etat aux affaires étrangères et celui du secrétaire général pour la communauté et les affaires africaines et malgaches . " M. Diori Hamani , interroge sur les problèmes relatifs a convention de Yaoundé , a d'autre part déclare : " J' espère que l'on pourra reprendre des pourparlers qui se dérouleront dans une meilleure compréhension de la part de certains européens . . . " Interroge sur le problème du Biafra , M. Diori Hamani a indique qu'a son avis cette guerre n'avait que trop dure et que le souhait du Niger était de la voir cesser le plus rapidement possible . " Sans oublier le respect des individualités. " Suivra AFP10 % 22 18.10 AFP25 -
Paris - M. Diori Hamani a l'Elysée Deux -
Répondant a une dernière question , le chef de l'Etat Nigérien s'est déclaré très satisfait des résultats de la conférence sur la la francophonie , qui s'est déroulée a Niamey , et a exprime son espoir de voir prochainement se tenir une seconde conférence . Enfin , a un journaliste qui lui demandait s'il avait été question d'un prochain voyage de M. Geoges Pompidou en Afrique Francophone , M. Diori Hamani a répondu en souriant : " Il est encore trop tôt pour en parler . . . " A son arrivée et a son départ , le Président se la République du Niger a été salue par M. Jaques Foccart , Secrétaire Général pour la communauté et les affaires Africaines et Malgaches , A l'issue de l'audience , M. Georges Pompidou a raccompagne son note jusque dans le vestibule d'honneur du Palais . <:par> Dans la cour , les honneurs militaires ont été rendus par un détachement de la garde Républicaine et une Batterie -fanfare , qui a exécute " Aux champs " . AFP10 % 22 18.13
Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique