N-20-070-020

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















CHAPITRE 2


2.1 - LAMARRE VALOIS INTERNATIONAL LTEE


2.1.1 PRESENTATION


La formation du Bureau Lalonde et Valois, Ingénieurs Conseils date de 1936. Il se développa rapidement pour devenir l’ un des Bureaux d’ Etudes parmi les plus importants de la Province de Québec.


A l’ origine, il était davantage spécialisé en charpenter et structures, mais il étendit progressivement son champ d’ activité dans les études des sols, des fondations, puis dans les projets, l’ organisation et la supervision des travaux routiers, des travaux publics et du génie municipal. Plus récemment, le Bureau d’ Etudes adjoint une division d’ études de mécanique et d’ électricité.


En 1962, le Bureau fut réorganisé sous le nom de Lalonde, Valois, Lamarre, Valois et Associés, Ingénieurs Conseils et actuellement (Octobre 1970) il a un effectif total de 230 ingénieurs, économistes, techniciens, dessinateurs et personnel administratif.


Deux divisions ont pris une grande extension :



- les travaux publics : ponts, tunnels, autoroutes, ports, etc.


- les projets spéciaux : études techniques et économiques, particulièrement dans le domaine des transports.


Lamarre Valois International Limitée (LVI) fut formée en 1963 pour offrir des services à l’ échelle internationale. Cette

CHAPITRE 2


société qui bénéficie des moyens et de l’ expérience de la Maison mère, s’ appuie également sur les services d’ autres filiales comme Cosigmn Inc., National Boring and Sounding Inc., Photographie Surveys Inc., et peut offrir des services où interviennent l’ informatique, l’ étude des sols, la photogrammétrie et la photo interprétation.


2.1.2 REFERENCES PROFESSIONNELLES


La valeur et la compétence de LVI sont reconnues par les principales organisations internationales comme les Nations-Unies, la Banque Mondiale, la Banque Inter-Américaine et l’ Agence Canadienne de Développement International.


Le Bureau principal et ses filiales ont déjà réalisé ou sont en train de terminé de grands projets au Cameroun, Sénégal, Dahomey, Côte d’ Ivoire, Niger, Jamaïque et Nicaragua. D’ autres projets ont été étudiés en Espagne, Somalie, Arabie, Mexique, Liberia et en Malaisie. Dans tous ces travaux, les équipes de LVI ont démontré leur aptitude à s’ organiser et travailler dans des conditions parfois difficiles en développant toujours d’ excellentes relations avec les Administrations qui lui avaient confié des études, ce fait se trouvent établi par les marchés successifs que LVI obtint fréquemment à la suite des études des projets initiaux.

CHAPITRE 2


2.1.3 EXPERIENCE INTERNATIONALE


Les références qui suivent contiennent une brève description des marchés d’ Etudes récents confiés à LVI dans le domaine particulier de l’ économie des transports. Dans les autres domaines d’ activités, des exemples détaillés sont présentés dans le livre de référence de la Société, lequel accompagne la présente proposition.


A) Dahomey - Etude des Transports Terrestres -
Etude de Factibilité - Projets Recommandés


En association avec un autre Bureau Canadien, LVI a réalisé l’ étude complète du système des transports terrestres (1967-1968) y compris l’ analyse des administrations des routes et des chemins de fer, des coûts et des tarifs, et de la réglementation.


Durant huit mois de travail au Dahomey, les données économiques furent rassemblés, les études de trafic et les enquêtes origine-destination furent entreprises, l’ inventaire des infrastructures et les coûts de construction furent relevés, pour l’ ensemble des réseaux routier et ferroviaire.


Les coûts de transport et les prévisions socio-économiques aux différentes échéances de l’ étude intervinrent

CHAPITRE 2


comme données dans un modèle mathématique, après réglage sur la situation actuelle, pour détermine : la distribution future du trafic en supposant dans une première phase d’ analyse, qu’ aucun changement n’ était apporté aux infrastructures du système.


Un second programme mathématique utilisant les résultats du premier et faisant intervenir les coûts de différentes solutions d’ amélioration permit de rechercher les solutions optimales et de les classer par ordre de priorité en se basant sur les coûts et les bénéfices totaux.


Les projets ainsi sélectionnés furent analysés d’ une manière plus approfondie par des études de factibilité technico-économiques. (environ 600 kms de routes).


L’ étude générale était financée par le PNUD (Fonds Spécial) et l’ agence exécutive était la Banque Mondiale. Le montant de l’ étude était de U.S. $600,000. environ.


B) Dahomey - Programme d’ Entretien Routier


A la suite des recommandations de l’ Etude précédente, le Gouvernement du Dahomey, à l’ aide d’ un prêt de l’ association Internationale pour le


Développement, confia à LVI la réalisation d’ un programme d’ assistance de quatre (4) ans dans le domaine de l’ entretien routier et de l’ administration des transports.


Les objectifs principaux du programme dont l’ exécution a commencé depuis sept (7) mois sont les suivants :



a) Entretenir, réparer, renouveler le matériel d’ équipement lourd de l’ Administration des Travaux Publics : Réorganisation des ateliers et des magasins, formation des équipes, méthodes, programmes, comptabilité générale et prix de revient.


b) Réviser la gestion et l’ organisation de l’ Administration des Travaux Publics pour améliorer l’ efficacité de l’ entretien routier : Formation du personnel, méthodes, programmes, comptabilité.


c) Etude et révision de la réglementation des transports.


C) Jamaïque - Etude Générale de Transports


LVI a réalisé en 1968-1969 l’ étude générale de tous les modes de transport pour le compte du Gouvernement Jamaïcain (prêt Canadien A.C.D.I.) : transports

CHAPITRE 2


routiers, ferroviaires, aériens, et cabotage.


L’ étude précédente au Dahomey avait été l’ occasion d’ apporter des améliorations aux programmes mathématiques, ce qui a permis en particulier d’ augmenter très sensiblement les nombres des noeuds et des vecteurs.


L’ étude dont le montant s’ élevait à Can. $500,000, environ, se termina par des recommandations visant à améliorer les infrastructures, la réglementation et l’ administration de chacun des modes de transport.


A la demande du Gouvernement Jamaïcain, le Canada fut également d’ accord pour accorder son assistance financière à la seconde étape : études de factibilité pour 400 milles de routes de première priorité et LVI se vit confier ces études dès que l’ étude générale fut terminée.


De plus, le Gouvernement Jamaïcain a demandé à LVI,


a) de faire l’ étude générale des transports ferroviaires miniers (bauxite) et de leur tarification.


b) d’ apporter son assistance aux chemins de fer nationaux pour entreprendre un programme de

CHAPITRE 2


deux (2) as de rénovation administrative et financière, pour améliorer l’ efficacité de l’ exploitation du matériel roulant, et pour former certaines catégories du personnel.


D) Canada - Etudes de Transport de l’ Est du Québec


Ces études entreprises pour les gouvernements Fédéral et Provincial viennent de se terminer. Elles intégraient tous les modes et les recommandations finales concernant le réseau routier, l’ exploitation des chemins de fer et des lignes aériennes, le cabotage, les traversiers, l’ administration et les réglementation des transports Fédérales et Provinciales.


E) Canada - Etude des Activités Maritimes et
Portuaires du Québec


Lalonde Valois fut chargé par le gouvernement du Québec de faire toute l’ étude d’ une méthodologie qui permette d’ adopter les politiques les plus favorables au développement du trafic maritime sur une période de 20 ans, dans le cadre de la concurrence internationale, en tenant compte des différentes possibilités de développements portuaires, des effets économiques induits et indirects, dans les hinterlands, les régions de la Province.

CHAPITRE 2


F) Niger - Accès à la Mer


LVI termine actuellement cette étude dont l’ objectif principal était de déterminer la voie d’ accès à la mer la plus économique pour ce pays totalement continental. Elle portait donc sur les trois modes, route, rail et fleuve et sur leurs combinaisons.


G) Nicaragua - Etudes Routières


LVI met en place actuellement l’ équipe de spécialistes nécessaires pour établir conjointement avec un bureau local le projet détaillé pour l’ amélioration de 68 kms de la route Panaméricaine, et pour la construction d’ une route de contournement à quatre (4) voies de la capitale Managua.


H) Cameroun - Centre de Rééducation


LVI a participé à la planification et aux études d’ avant-projet de ce centre médical de rééducation de 81,000,000. en collaboration avec des architectes de Montréal.


I) Autoroute Transcanadienne


L’ autoroute transcanadienne traverse le centre de la Ville de Montréal, et certains parties sont en tunnel. Le projet fut établi par

CHAPITRE 2


Lalonde Valois et il est actuellement en cours de construction. Il comprend en particulier un échangeur souterrain.


J) Canada - Echangeur Turcot


Il s’ agit d’ un ensemble complexe de votes étagées construit au-dessus du chemin de fer (CNR) dont le projet détaillé et la supervision de la construction furent confiés à Lalonde Valois.


K) Canada - Tunnel Routier Sous-Fluvial Louis
Hippolyte Lafontaine


En association avec deux autres Bureaux d’ Ingénieurs Conseils, notre Société participa à l’ établissement du projet détaillé et fut chargé de la supervision de la construction du premier tunnel routier sous-fluvial en béton précontraint à six (6) voies, dans le monde. Les ouvrages représentaient un montant de Can. $75 millions.


LL) Canada - Autoroutes


Lalonde Valois prépara le plan et les spécifications et supervisa la construction d’ importantes sections de trois autoroutes à péage :



Autoroute des Laurentides

CHAPITRE 2



Autoroute de la Côte Nord (St-Laurent)


Autoroute des Cantons de l’ Est (du Québec)


M) Autoroute Bonaventure


Notre Société prépara le projet détaillé complet et les documents de soumissions de cet ouvrage de $12 millions en quatre (4) mois seulement. L’ autoroute comporte plusieurs échangeurs, longe le fleuve et pénètre au coeur de la Ville.


N) Etudes Diverses


De nombreuses autres études dans les domaines économiques et techniques ont été réalisées par LVI, parai lesquelles :


Côte d’ Ivoire - Etudes technico-économiques de
projets routiers en association
avec un Bureau français.


Niger - Etude des ressources énergétiques
et choix de solutions pour l’ avenir.


Espagne - Collaboration à l’ organisation et
l’ établissement des programmes de
construction de l’ autoroute de Catalogne.


Autoroute
Trans-Canada - Etude économique de tracé optimal
dans la traversée urbaine de Montréal

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique