Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-20-070-060

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















CHAPITRE 4


4.5 INVENTAIRE DES RESSOURCES LOCALES


Dans un but d’économie et également dans le souci de faire participer au maximum au Projet les disponibilités nigériennes, on devra dresser très rapidement dès l’ arrivée des premiers éléments de la Mission, la liste des moyens d’ exécution dont on disposera sur place pour la réalisation du Projet  :



- locaux et habitations


- personnel d’ encadrement et assistants


- agents de maîtrise et ouvriers spécialisés


- chauffeurs et main d’ oeuvre


- équipement et matériel


- matériaux - ravitaillement


- laboratoires et sociétés locales pouvant réaliser des contrats de sous- traitant : essais, topographie, forage, etc.


4.6 MATERIEL - CONDUITE - ENTRETIEN - REPARATION


4.6.1 Pour s’ assurer que toutes ces tâches pourront être remplies par du personnel nigérien compétent, les Consultants organiseront dès le sixième mois après le début du Projet un programme de formation professionnelle à Zinder.


Ce programme aura un double but, premièrement de rechercher la main d’ oeuvre nigérienne déjà qualifiée et lui donner les compléments de formation nécessaire et deuxièmement de forcer complètement la main d’ oeuvre ayant les aptitudes mais sans formation particulière dans les domaines de la mécanique et de l’ exploitation des engins ou de la construction routière.

CHAPITRE 4


4.6.2 Les Consultants se sont assurés dans ce but l’ assistance du Service de Coopération avec l’ Extérieur de la Province de Québec afin d’ obtenir à la demande le détachement d’ un personnel non seulement très qualifié dans la mécanique des engins mais entraîné à jouer le rôle de monsieur (voir chapitre 2)


4.6.3 Ajoutons enfin que l’ achat du matériel devra comporter un service après vente au Niger dans le but :


1. d’ obtenir rapidement les pièces de rechange nécessaires


2. d’ obtenir la mise à disposition d’ un spécialiste pendant une période de temps suffisante pour donner les directives de conduite d’ entretien et de réparation.

CHAPITRE 4


4.7 COMMUNICATIONS ET TRANSPORTS


Compte tenu de l’ importance que revêtiront ces deux Services pour la bonne exécution du Projet, il est nécessaire d’ en voir dès maintenant l’ étendue.


4.7.1 Les approvisionnements qui proviendront de l’ étranger arriveront à zinder soit de Niamey, soit de Kano au fer est en effet à proximité de la base, réduisant ainsi considérablement les transports par route. Toutefois, il faudra vérifier que le Nigéria accepte ce transit sans frais douaniers et sans formalités excessives à l’ entrée maritime et à la sortie frontalière.


Les approvisionnements locaux se feront à Zinder, à Niamey et probablement aussi à Kano.


4.7.2 Un poste central de radio sera en conséquence installé à la Base de Zinder et sera en liaison avec des postes installés à Niamey et Kano. Ce même poste servira aux liaisons avec le Chef des Travaux et probablement avec quelques camions de service. Le Chef de Travaux disposera de son propre réseau interne pour relier au maximum les déplacements et les pertes de temps inutiles.


4.7.3 Dans le but de tenir le Représentant du Gouvernement et le Chef du Projet constamment informés, ces deux personnes disposeront de postes personnels en liaison avec le poste central de radio.

CHAPITRE 4


4.7.4 Il faut prévoir enfin que l’ agent de liaison des Consultants qui se tiendra en permanence à Niamey sera doté d’ un poste de télex pour assurer les relations avec la Direction de Montréal et avec l’ étranger. Des demandes seront entreprises pour obtenir dans les plus courts délais l’ installation d’ un poste de télex à Zinder.


4.7.5 Les distances séparant les différents centres d’ activité seront trop éloignés pour que l’ on puisse penser assurer les liaisons par voiture d’ autant plus que les voyages seront nombreux et fréquents. Cela tient à l’ obligation dans laquelle on est de concentrer les services de base, étude, mécanique, approvisionnements, en un point fixe éloigné des chantiers qui eux sont mobiles.


La liaison s’ effectuera avec un avion léger apte à utiliser des pistes sur terrain naturel. Cet avion devra être capable de transporter un certain nombre de passagers ou du frêt, à une vitesse d’ environ 300 km à l’ heure. Il pourrait également être aménagé pour la photographie aérienne.


4.8 ZINDER - BASE D’ OPERATION


La base d’ opération est le centre nerveux de toute l’ organisation, où se font les études et d’ où partent les décisions et le contrôle.


C’ est également le centre dans lequel les équipes de chantiers doivent pouvoir envoyer le matériel pour réparation ou entretien majeurs et trouver dans les magasins les stocks d’ approvisionnements indispensables.



CHAPITRE 4


La Base est enfin le centre administratif qui prévoit, enregistre et contrôle.


4.8.2 De tout ce qui précède, il résulte :



1 - que la base doit être le moins éloignée possible des opérations


2 - elle doit être un centre de communication facile avec les marchés extérieurs et avec les pouvoirs publics


3 - que les lieux où s’ établit la Base doivent offrir des conditions d’ existence satisfaisantes pour des enfants puisque c’est là que résideront les familles : santé, enseignement, eau, électricité.


Toutes ces conditions que doivent remplir la Base d’ opérations désignent Zinder, malgré que cette ville se trouve à 175 km de l’ extrémité ouest de la route et à 635 km de l’ extrémité est.


4.9 CAMP MOBILE


4.9.1 Le camp mobile se déplacera tous les 3 mois environ si l’ on admet que les chantiers les plus éloignés ne doivent pas être à plus de 20 kms du camp.


Seule raison
pour Zinder

CHAPITRE 4


Le type de camp de la main d’ oeuvre locale sera proposé par le gouvernement du Niger, en tenant compte de l’ économie globale du Projet.


Le camp des cadres de chantier sera composé d’ éléments mobiles préfabriqués et de roulottes. Les éléments préfabriqués devraient provenir du Canada où l’ on trouve un grand choix d’ habitations transportables bien isolées et équipées. Peut-être à Zinder d’ ailleurs sera-t-on amené à utiliser cette formule qui présente l’ avantage de faciliter la revente de l’ équipement en fin de travaux, quelque soit le lieu d’ emploi (mines, chantiers, etc...)


4.9.2 Le camp mobile sera composé :



- d’ habitations transportables avec douches, climatiseurs, installations sanitaires et cuisines.


- d’ une infirmerie


- d’ un magasin et d’ une intendance


- d’ un atelier-garage doté d’ une équipe d’ entretien


- des bureaux de chantier


- d’ un bureaux de chantier


- d’ un groupe électrogène


- d’ un laboratoire de chantier

CHAPITRE 4


Le camp mobile sera toujours établi auprès d’ un point d’ eau qui aura été foré et équipé à l’ avance.


4.10 PHOTOGRAPHIE AERIENNE


4.10.1 Dans la première phase des études préliminaires, les experts travailleront à partir des données existantes, c’est-à-dire des photos aériennes à 1:50 000 et des cartes topographiques à 1:200 000. Par stéréoscopie et photo-interprétation, ils étudieront la topographie générale du terrain et la nature des sols, pour déterminer le couloir dans lequel se situera la route.


Un nouveau levé photographique au 1 : 15 000 de ce couloir sera fait pour obtenir une cartographie au 1:2 500. Le couloir aura environ 1 km de largeur et les courbes de niveaux seront espacées à 50 ou 100 cm selon le relief du terrain.


Ces nouvelles photos nous permettront de faire les estimations nécessaires à la fin de la phase préliminaire (T° + 3 mois) pour vérifier les données principales du projet et en particulier la prévision budgétaire globale.

CHAPITRE 4


4.10.2 La cartographie complète et la mise en plan de la route nécessiteront environ un an. Cependant dès le 9ème mois, on aura tous les éléments nécessaires au début des travaux. Toutes les données seront également fournies à temps pour établir la programmation et la planification durant la période des études.


4.11 Puits d’ alimentation en eau


On prévoit que les puits devront être suffisamment rapprochés pour éviter le transport de l’ eau sur de longues distances. L’ écartement sera le résultat d’ un calcul économique faisant intervenir le coût du forage et le coût du transport. De ce fait, plus les forages seront profonds, plus les puits seront écartés.


Il y aura deux types de puits : les puits profonds seront forés à la sondeuse rotative et tubés. Les puits peu profonds seront creusés à la main. Des pompes à étage équiperont les puits profonds et seront alimentées par des générateurs mobiles, durant leur période d’ exploitation. Après cela, l’ équipement sera récupéré pour progresser à l’ avancement à moins qu’ il soit demandé d’ assurer une permanence.

CHAPITRE 5
PROGRAMME D’ INTERVENTION


Le programme d’ intervention se décompose comme suit :


5.1 PROGRAMME GENERAL DE PRINCIPE


Le tableau ci-joint expose le programme général dans lequel on retrouve d’ une part la décomposition des tâches suivant les différents services d’ exécution, et d’ autre part, les 4 phases successives des opérations.


5.2 CHEMINEMENT CRITIQUE GENERAL


1 - La fin de la phase préliminaire qui correspond à l’ obligation que l’ on s’ est fait de contrôler au bout de trois mois le montant approximatif du budget prévu ainsi que le programme d’ exécution.


2 - La fin de la phase Etude Définitive et Mobilisation qui est une contrainte logique découlant de la nécessité de préparer une planification complète de l’ exécution (main-d’ oeuvre, matériel, finances, programmes) pour travailler avec le maximum d’ efficacité et par conséquent d’ économie.


3 - Fin des Travaux - On l’ a située 3 mois avant le départ des Consultants parce que l’ on considère qu’ il est indispensable de disposer de 3 mois après l’ exécution, pour laisser toutes choses en bon ordre tant du point de vue matériel que comptable.

5-1. PROGRAMME GÉNÉRAL DE PRINCIPE


CLASSIFICATION DE TCHES PAR SECTIONS


DIRECTION Chef du projet
Relations avec les Autorités supérieures
Rapports avec les organismes de coordination.


1. BUREU CENTRAL Ingénieur en Chef
(adjoint au Directeur du Projet)


1.1 Photo aérienne Interprétation des données existantes
Carte au 1/10.000 sélection du couloir optimal
Tracé et quantités approximatifs


Nouveau levé au 1/15000
Plans au 1/2500
Tracé et quantités définitifs


1.2 Topographie Contrôle au sol de photo aérienne
Implantations route et ouvrages d’ art
Levés de chantier


1.3 Laboratoire Etude des données existantes
Reconnaissance pédologique
Etude des sols - ciment - argile
Essais et contrôles


1.4 Hydrologie Etudes antérieures
Eaux de surface - érosions
Nappe phréatique
Climatologie - Transports éoliens


1.5 Géologie Etudes antérieures
Interprétation photo aérienne
Fondations - Carrières argiles, roc


1.6 Génie civil Etude préliminaire Phase 1
Etude Avant Projet Phase 2
Etude Projet Phase 3
Puits et ouvrages d’ art (60 puits)


1.7 Planification Programme Pert
Programmes main d’ oeuvre + cadres
matériel, matériaux, magasin
Estimations
Programmes budgétaires et financiers


1.8 Cahiers des charges - Devis - Appels d’ Offres


2. ADMINISTRATION


Chef du Bureau Administratif


2.1 Comptabilités - C.générale - C.Consultants - C. analytique
2.2 Fournisseurs - Commande - Achats - Contrats
2.3 Personnel - L.Travail - Salaires - Santé - Accidents
2.4 Service financier - C. bancaires - Caisse - Paye - Règlements
fournisseurs - Etats financiers
2.5 Contrats et contentieux - Assurances - Propriétés - Droits -
Douanes
2.6 Secrétariat
2.7 Programmes et prévisions - Budget - finances


3. SECTION MÉCANIQUE - MAGASINS


Ingénieur chef de section


3.1 Installations générales Cités, camps mobiles, ateliers de base
, ateliers mobiles, garages et magasins
Puits de pompage et carrières
Distribution eau, électricité


3.2 Ateliers Ateliers méca - soudure - forge - peinture
Atelier moteurs hydraul. - électric.
Parc, garages, pneus
Equipements mobiles d’ entretien
Equipements mobiles dépannage


3.3 Magasins Central - compt. matière - Prévisions
Magasins mobiles
Commandes de matériel + approvis.


3.4 Comptabilité analytique et programmes


3.5 Formation professionnelle - Recrutement


4. SECTION INTENDANCE Chef Intendant


4.1 Cités fixes et camps mobiles
4.2 Magasins d’ approvisionnement
4.3 Transports généraux
4.4 Service de Santé et d’ hygiène
4.5 Sécurité - Police
4.6 Comptabilité et prévisions


5. SECTION TRAVAUX Ingénieur Chef des Travaux


5.1 Exploitation des installations - carrières et puits
5.2 Mécanique et magasins de chantier
5.3 Bureau technique de chantier
5.4 Service administratif
5.5 Service administratif
5.6 Chantiers d’ essai
5.7 Chantiers de terrassement
5.8 Chantier sol - argile
5.9 Chantier sol - ciment
5.10 Chantier de revêtement bitumineux
5.11 Ouvrages d’ art - Signalisation

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique