Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-20-073-090

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

















Il organisera une réunion hebdomadaire dans le but de discuter de l’ avancement des travaux, des problèmes en cours et futurs. Les chefs de service assisteront à cette réunion. Ses décisions feront autorité et seront définitives dans les questions controversées.


Il approuvera les questions particulières relatives au personnel (congés, déplacements, discipline, etc.)


De plus, il aura de nombreux rapports avec les autorités compétentes du Niger et sera le trait d’ union entre le Siège de Montréal et le Gouvernement du Niger.


4.2.2 Ingénieur Routier  : Ses principales attributions seront l’ organisation, sur place, des différents services techniques relativement à l’ étude de la route. Il dirigera les reconnaissances, tout d’ abord celle préliminaire au long du parcours et plus détaillées

ensuite par tronçon de dix kilomètres.


Il organisera l’ étude hydrogéologique, laquelle portera particulièrement sur les problèmes de drainage aux abords immédiats de la route, l’ assainissement et l’ étude des ouvrages d’ art. Il aura la responsabilité du tracé avec calage exact de la ligne rouge, celle de la vérification des résultats des brigades topographiques et du bureau d’ études (dessins et calculs) et de la coordination des différentes disciplines sur le chantier. Avec la collaboration de l’ ingénieur géotechnicien et du superintendant des travaux, il veillera au contrôle de la qualité de ces travaux. Il déterminera les caractéristiques et la définition de la chaussée, établira les normes de construction et le cahier des charges général.


De plus, il assistera le géant de projet dans les recherches et l’ élaboration des rapports et dossiers ainsi que hors des contacts avec les autorités locales.


4.2.3 Hydro-géologique  : Sa responsabilité sera essentiellement la recherche et l’ étude des nappes aquifères. Il participera à la reconnaissance préliminaire avec l’ ingénieur de route et l’ ingénieur géotechnicien. Par la suite, en collaboration avec l’ ingénieur géotechnicien, il devra déterminer l’ emplacement exact des puits à creuser ou à forer, veiller à la bonne marche des opérations de forage, faire exécuter les analyses nécessaires et pourvoir aux besoins en eau du camp, du chantier de construction de la route.


Il devra établir un programme d’ utilisation détaillé des puits qui sera remis à l’ administration, de façon à permettre aux autorités compétences de veiller à ce que cette utilisation, après la fin de la construction, soit rationnelle.


Il étudiera les régions avoisinant le tracé en vue de sondages ou forages futurs par l’ administration locale. Enfin, il supervisera la formation de techniciens en forage.


4.2.4 Ingénieur Géotechnicien  : Il aura la charge de toutes les opérateurs géotechniques tant sur le chantier qu’ en laboratoire. Ses attributions comporteront principalement les reconnaissances préliminaires et détaillées, la détermination de l’ emplacement des puits d’ observation pour l’ étude des sols, la recherche approfondie des gîtes d’ emprunts de première qualité. Il dirigera les essais en laboratoire et en analysera tous les résultats de façon à fournir les renseignements indispensables à l’ étude de conception de la chaussée, à laquelle il participera.


Ses recherches approfondies, les résultats de ses travaux et ses conclusions doivent d’ ailleurs ne pas servir uniquement à la construction de la route, mais donner aussi une solide base de la méthode de construction routière, tant au Niger qu’ en Afrique en général.


Il participera aussi l’ élaboration du cahier des charges et au contrôle de la qualité.


Enfin, il supervisera l’ entraînement et la formation de techniciens des sols et de laborantins parmi le personnel local qui sera mis à sa disposition.


4.2.5 Chef Topographe  : Sous la direction de l’ ingénieur routier, il aura la charge des opérations topographiques et de la coordination des différentes brigades. Il assistera l’ ingénieur routier lors des reconnaissances tant préliminaires que détaillées. Il participera particulièrement à l’ avancement du tracé en dirigeant personnellement le premier groupe défini dans la méthodologie. Il étudiera les résultats topographiques et collaborera avec l’ ingénieur de bureau d’ études.


Il devra aussi collaborer avec l’ ingénieur géotechnicien et hydrogéologue relativement aux rattachements planimétriques, angulaires et altimétriques des différents puits, sondages, forages, carrières, etc.


En collaboration avec les conducteurs de travaux, il devra programmer les opérations de topographie de construction. Enfin, il aura la tâche de former des techniciens dans les diverses disciplines de la topographie.


4.2.6 Ingénieur de bureau d’ études  : Il aura la charge, sous la direction de l’ ingénieur routier, de la coordination des groupes de dessinateurs et calculateurs, de la vérification des renseignements fournis par les brigades topographiques, des calculs de notes de chantier, des calculs servant de base aux nombreux plans, de l’ élaboration des plans d’ avant-projet et définitifs ainsi que des calculs de quantités. Il assistera l’ ingénieur routier dans la constitution des dossiers et la rédaction des rapports d’ avancement.


Il aura aussi la responsabilité de former des dessinateurs et des calculateurs parmi le personnel local dont la formation lui incombera.


4.2.7 Directeur Administratif  : Etant donné la complexité du projet et les relations étroites qu’ il sera nécessaire d’ entretenir régulièrement avec le gouvernement du Niger et l’ Agence Canadienne de Développement International, nous prévoyons que le Directeur de Projet devra être secondé par un adjoint direct qui sera chargé de superviser les domaines administratif, comptable et financier : nous le désignerons sous le nom de Directeur Administratif.


Le Directeur Administratif sera donc l’ assistant du Directeur du Projet, pour les questions relevant de sa spécialité. Sa fonction évoluera naturellement au cours de l’ avancement du dossier.


DANS UNE PREMIERE PHASE


il apportera à l’ équipe, chargée de la mise en place définitive du projet, ses connaissance administratives et surtout la technicité requise en manière de comptabilité


budgétaire, d’ analyse de flux de capitaux et de contrôle budgétaire.


DANS UNE SECONDE PHASE


il sera chargé de la mise en place, de la coordination et du bon fonctionnement des différents services devant assurer une gestion parfaite du projet, à savoir :



- L’ analyse des coûts et le contrôle budgétaire


- La comptabilité générale, tenue selon les normes en vigueur à l’ Association Canadienne de Développement International


- Le service achat et approvisionnement


- Le secrétariat et archives


Il a participé à l’ élaboration finale du dossier et établi les prévisions budgétaires globales de l’ ensemble du projet :


Il est responsable de la mise en place et du bon fonctionnement


des différents services du secteur administratif :


En liaison avec les services techniques et d’ exécution, il prépare et fournit les rapports détaillés demandés régulièrement par les autorités nigériennes et l’ A.C.D.I. tel que : prévisions budgétaires, budget d’ opération, évolution des coûts de production (rapports-bi-mensuels et annuels) ;


Enfin, il assure la coordination des différentes tâches et des services sous ses ordres.


Une autre mission importante du Directeur Administratif sera sa fonction de directeur d’ éducation. Dans cette tâche extrêmement vaste il recevra la collaboration des ingénieurs et du personnel d’ encadrement, chacun apportant sa compétence.


Il sera chargé de la conception des programmes et de la coordination entre les membres enseignants.


Il lui incombera également certains cours directement reliés à ses connaissance professionnelles. Il veillera enfin à répartir judicieusement les heures de travail et les heures de formation de façon à éviter tout surmenage ou tout aspect fastidieux à la chose. Au besoin il organisera les loisirs afin de maintenir en permanence une bonne harmonie sur le cite.


4.2.8 Adjoint administratif  : Sous la supervision du directeur administratif et en liaison avec lui, il s’ occupera des questions juridiques et légales, des assurances et aussi de la tenue des dossiers du personnel.


Il sera également responsable des approvisionnements, de la passation des achats et



- de l’ aménagement et l’ entretien des cantonnements ;

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique