Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-21-015-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















LAMARRE VALOIS INTERNATIONAL LIMITÉE
consultants


615 RUE BELMONT
MONTRÉAL
CANADA


CBLE : LAVALIN
TELEX : LAVALIN MTL 01-26401


75 RUE ALBERT
OTTAWA
CANADA


Monsieur Paul Gérin-Lajoie, C. R.,
Président,
Agence Canadienne de Développement
International,
Edifice Jackson,
122 rue Bank,
ottawa, Ont.


Cher monsieur,


Nous avons l’honneur de vous soumettre notre rapport intitulé ’’ Etude des accès à la mer de la République du Niger ’’.


Nous avons étudié tous les modes d’évacuation et d’acheminement du transport du commerce extérieur de la République du Niger et avons dégagé les solutions techniques et distributions de trafic qui devraient mener à un coût de transport minimum pour la collectivité nigérienne. Il se dégage de cette étude que la demande de transport du commerce extérieur du Niger devrait croître au rythme d’environ 9% par an dans la prochaine décennie pour atteindre, en 1980, les chiffres annuels d’environ 300,000 tonnes à l’exportation et 400,000 tonnes à l’importation.


Dans l’horizon de l’étude (1993), la ligne d’ isocoût du transport vers la mer se situera sur un axe nord-sud situé entre Bikini N’konni et Maradi.


Les mouvements en provenance ou destiné à l’ouest de cette ligne devront être acheminés via la voie des chemins de fer du Nigéria.


A l’est, si le système actuel route-fer sur le territoire de la République dahoméenne n’était pas amélioré, il serait rentable de mettre en marche graduellement un système de transport fluvial sue le moyen et bas Niger. Si au contraire la voie dahoméenne faisait l’objet d’amélioration voulue tant des points de vue de l’infrastructure que de l’exploitation, cette solution s’avérerait la plus économique.


veuillez agréer, cher monsieur, l’expression de notre plus haute considération.


LAMARRE VALOIS INTERNATIONAL LIMITEE


Armand Couture


Par : Armand Couture, Ing. M. Sc.


AC/ hl

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique