Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-23B-122-002

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.














Amadeu GARBA
B.P 368
Niamey - NIGER

EN VUE DE L’EXPLOITATION DE L’URANIUM DU NIGER
LES TRAVAUX DE DECAPAGE SE POURSUIVENT A ARLIT
LA FUTUR CITE DE L’URANIUM


Depuis les mutations et permutations de préfets et sous- préfets qui ont eu lieu dans le courant des derniers mois de l’année écoule, la première vicie du nouveau préfet d’ Agadez,( le département de l’uranium) a été d’abord et avant tout consacrée à la zone d’Arlit ou les gisements d’uranium ont été découverts en 1967.


On se souvient que quelques mois plus tard, le 7 juillet de la même année, des accords éteint passes entre le Niger représente par le président Diori Hamani et la France par M.
Maurice Schumman, alors ministre d’état charge des Questions Atomiques et Spatiales, donnant ainsi à la France, l’exclusivité de l’exploitation du minéral sur près de 360 km2. Les réserves d’uranium métal sont, rappelons- le, estimes à 20000 tonnes avec une teneur de l’ordre de 2,5 pour mille ; l’étage minéralisée se trouvant entre 30 et 40 mètres de profondeur

Quels sont les travaux effectues à ce jour et leur coût ?


A la suite des premiers indices decouverts en 1959, le gouvernement du Niger accorda à la France, un permis de recherche dit permis de Tegguida- tegoum, sur une superficie de 50 000 km2, couvrant 5 degrés carres compris entre les parallèles 16° et 19° et les méridiens 6° et 8° Est. Ce périmètre constitue un grand bassin sédimentaire dit du Niger occidental.


C’est dans ce périmètre qu’il a été entrepris des prospections aériennes et au sol (levers geoogiques, cartographique et radiométriques) et des campagnes de sondages de 80 000 mètres. Le coût du mètre linéaire sonde est revenue à environ 5000 F. C. F.A En tout, on estime avoir dépense en personnel et en matériel à peine, moins de trois milliards C.F.A

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique