Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-23B-131

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















69.482.jb.dh


le 28 avril 1969


Monsieur Diallo Abdoulaye
Commissariat Général au Développement
Niamey


Monsieur le Commissaire,


Je vous prie de bien vouloir trouver, ci-joint, la photocopie de la lettre que j’ ai adressée à Monsieur Stritzl, directeur de la firme Jos. Hansen & Soehne, concernant le projet d’ huilerie.


Vous en souhaitant bonne réception, je vous prie d’ agréer, Monsieur le Commissaire, l’ expression de ma parfaite considération.


J. Oubet-Baulin

Centre d’ Information et de Documentation Ivoirien


TAI : 59-58
TAI : 50-40


13, Boulevard Haussmann
Paris


LE DIRECTEUR
69.477.jb.dh


le 26 avril 1969


Monsieur Marius Stritzl
Hansen & Soehne
2 Hambourg 1
Moenckebergstrasse 10


Mon cher Marius,


Je viens de rentrer de Niamey, et tu ne peux imaginer à quel point je suis navré de n’ avoir pu être avec toi avant hier soir.


J’ ai posé d’ une façon absolument claire le problème de la possibilité de création d’ une usine de traitement des arachides du Niger à Cotonou. Voici la réponse qui m’ a été faite :


1. Economiquement parlant, il est beaucoup plus avantageux de faire une huilerie et une raffinerie au Niger qu’ à Cotonou ;


2. le problème prix du combustible est assez bas, parce qu’ on utilise de plus en plus au Niger les écorces des arachides ;


3. le transport de l’ huile revient meilleur marché que celui des arachides (deux fois plus de poids+ sacherie, etc.) ;


4. en plus des arachides, la culture du coton donne quelque 2 à 3.000 tonnes de graines de coton, que le Niger est obligé de vendre à 1 ou 2 francs CFA le Kg.


A tout hasard, tu trouveras, ci-joint, le petit résumé d’ un projet d’ huilerie au Niger. Je te demande instamment d’ envisager avec le maximum de sympathie ce projet avec tes associés, car je pense qu’ objectivement il est plus avantageux, et pour vous, et pour nous. Ce n’ est pas à toi que j’ apprendrai la façon de traiter les choses du Président Diori.


Amitiés,


Baulin

CENTRE D’ INFORMATION DU NIGER


TAIBOUT 59-58
50-40


13, BOUL-HAUSSMANN
PARIS-IX e


LE DIRECTEUR


69.395.jb.dh


le 24 mars 1969


Monsieur Maîtouraré
Présidence de la République
Niamey


Cher Ami,


Tu te rappelles sans doute que je t’ avais entretenu d’ un groupe intéressé par une huilerie d’ arachides au port de Cotonou. j’ en avais parlé également au Président.


De retour de Londres, je reçois l’ étude que me fait parvenir le directeur de la grande firme Jos. Hansen & Soehne. Je ne sais pas si l’ affaire est dans notre intérêt, quoi que la somme de 400 DM, équivalant environ à 25.000 CFA la tonne, me paraisse assez basse dans la conjoncture actuelle en hausse. Bien entendu, il s’ agit d’ enlever tous les prix FOB, transport, CAF, de tous les prix de vente Europe.


En tout cas, à vous de décider si l’ affaire est bonne ou non.


Amitiés.


J. Baulin


Etude dans dos - Huilerie Niger.


ampliation : Monsieur Diallo Abdoulaye Commissaire au plan.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique