Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

N-23B-134-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















LVC/MDJ
RÉPUBLIQUE DU NIGER
PRÉSIDENCE
COMMISSARIAT GENERAL AU DEVELOPPEMENT

N 08 70/CGD

Niamey, le 27 JUIN 1968


Le Commissaire Général au Développement

à


Monsieur J. O. Baulin
Directeur du Centre d’Information
du Niger
13Bd. Haussmann
PARIS 9e
France

1.7.68


Objet : Industries au Niger.
Réf. : Votre lettre 68. 822 du 13 juin 1968.


Cher Monsieur,


En réponse à votre lettre citée en référence, je vous prie de trouver ci-après les précisions demandées :


1/ Usine de Peinture. Il s’agit en réalité d’une unité de conditionnement de Peinture. La fiche ci - jointe vous donne les détails de cette opération.


2/ Usine d’allumettes. Un investisseur M. KHOURY, a fondé une Société - la SONIPAL - pour la réalisation de cette usine à Maradi. Les capitaux sont d’origine libanaise. Les investissements se montant à 30 Millions de francs CFA environ. Le matériel sera d’origine japonaise - des Ets. F. FUKUMOTO Ltd. La production prévue est de 20 Millions de boîtes d’allumettes par an.


La réalisation de cette usine est en cours.


3/ Unité de traitement des Eaux à Niamey.
Il s’agit d’une extension de l’usine actuelle - 3° tranche - les renseignements portés sont valables. Des études sont en cours pour une 4° tranche. Ces études seront entreprises par la Société CONSASS se Rome sur des crédits italiens.


En plus des erreurs signalées par vos soins, je relève une autre dans le même numéro de Mai 1968 - des "Perspectives nigériennes". Il s’agit du projet " Sucrier ".


Des négociations sont en cour pour la réalisation de ce projet - avec des investisseurs potentiels - de la République Fédérale allemande, des U.S.A., du Japon en association éventuellement avec la République chinoise ( Taiwan ), et de Tchécoslovaquie...


Les sucreries françaises de Saint-Louis n’ont jamais fait des offres au Gouvernement du Niger.


amènent des erreurs semblables à celles énumérées ci-dessus et des informations erronées sont très préjudiciables pour une publication sérieuse comme la votre.


Veuillez agréer, cher Monsieur, l’expression de ma haute considération . /.


Pièce jointe : 1


info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique