Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-003-010

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















ENERGIE



30/1/77


Les pays de l’ OPEP négocient le retour
à un prix unique du pétrole


Les pays membres de l’ OPEP semblent décidés à mettre fin à leurs divergences quant au prix du pétrole. Le cheikh Ahmed Zaki Yamani, ministre saoudien du pétrole, précise, dans une interview, publiée le 28 janvier par le "New York Times", que des négociations vont s’ engager très prochainement pour mettre fin au système du double prix du pétrole.


Ces discussions devraient d’ abord se dérouler bilatéralement (le ministre indonésien des mines et des hydrocarbures est attendu à Ryad dans les jours prochains) "Nos portes sont toujours ouvertes, précise le cheikh Yamani. Nous assisterons à une conférence spéciale de l’ OPEP n’ importe où, n’ importe quand, mais seulement après qu’ il y aura eu suffisamment de préparatifs pour en assurer le succès". L’ Iran a ajouté le ministre saoudien, demeure le pays-clé pour ce qui concerne la conclusion d’ un nouvel accord.


Ces préoccupations rejoignent celles du présent en exercice de l’ OPEP, M. Abdul Ben Khalita Al Thani, ministre du pétrole du Qatar, qui vient de se rendre successivement au Koweït, en Irak, en Iran, en Libye et en Algérie, après avoir envoyé des délégations au Gabon, au Nigeria, en Indonésie, au Venezuela et en Equateur.


Selon deux quotidiens koweïtiens, il tenterait de convaincre les onze pays qui avait décidé d’ augmenter leurs prix de 10% à partir du 1er janvier de renoncer à la hausse supplémentaire de 5% prévue pour le 1er juillet et essayerait, dans le même temps, d’ obtenir de l’ Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis qu’ ils augmentent leurs prix de 5%. D’ après ces journaux ce compromis aurait une chance sérieuse de succès.


La conjoncture du marché pétrolier peut effectivement justifier des concessions réciproques. Certes les productions pétrolières du Koweït (1,2 million de barils par jour en janvier contre une moyenne de 2 millions en 1976), de l’ Iran et de l’ Irak sont en baisse. Mais ce marasme est dû pour partie à l’ importance actuelle des stocks. En revanche, malgré une hausse de 10% les pétroles africains (Algérie, Libye, Nigeria, Gabon) comme le "brut" du Venezuela ont trouvé des acheteurs sans le moindre problème.


Reste qu’ un succès de la médiation du ministre du Qatar pourrait cependant apparaître comme une victoire de l’ Arabie Saoudite puisque l’ augmentation moyenne pour l’ année 1977 se situerait aux environs de 8%, hausse que les pays consommateurs n’ osaient espérer avant la conférence de Doha.


La situation de l’ emploi. - Le comité économique et social de la région d’ Ile-de-France s’ est réuni jeudi 27 janvier afin d’ étudier la situation de l’ emploi dans la région parisienne.


Paris se vide (la capitale a perdu en moyenne 41000 habitants par an entre les deux recensements de 1968 et 1975), la population de la petite couronne se stabilise, les départements de la grande couronne connaissent un accroissement démographique.


Les emplois de la région ont subi des mutations géographiques comparables : ce sont les départements de la grande banlieue qui enregistrent les plus forts accroissements entre les deux recensements : 37% dans les Yvelines, 37% dans le Val-d’Oise, 32% dans l’ Essonne.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique