Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-003-238

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

















15/11/77

Energie : comment faire la soudure ?


La région d’ Ile-de-France n’ échappera pas au nucléaire, telle pourrait être la conclusion du colloque "Energie et développement" organisé à Paris les 9 et 10 novembre sous la présidence de M. Lucien Lanier, préfet de région, et de M. Claude Coulais, secrétaire d’ Etat auprès du ministre du commerce et de l’ artisanat.


L’ Ile-de-France se caractérise tout d’ abord par ce paradoxe : grosse consommatrice d’ énergie (17% de la consommation nationale), elle en produit fort peu ; 1,3 million de KWh d’ électricité pour 25 milliards de KWh consommés chaque année, 200 000 tonnes de pétrole extraites en Seine-et-Marne pour une consommation annuelle de 14 millions de tonnes.


La structure de la consommation d’ énergie en Ile-de-France diffère d’ autre part nettement de la structure nationale : 56% de l’ énergie consommée l’ est dans les administrations ou le service (le tertiaire) au lieu de 39% par les particuliers dans l’ ensemble de la France. En revanche, l’ industrie ne représente que 20% de la consommation contre 39% en moyenne nationale.


L’ énergie consommée en Ile-de-France provient pour 7% du charbon, 16% du gaz et 66% du fuel. Au cours des années à venir, les besoins de la région parisienne vont augmenter, mais la crise de l’ énergie a amené les pouvoirs publics à prendre des mesures en faveur des économies d’ énergie, d’ une part, à envisager, d’ autre part, la mise en place d’ énergies de substitution.


Réduire la consommation tel est en effet le premier objectif défini par les responsables régionaux. Les campagnes en faveur des économies de chauffage doivent particulièrement trouver écho en Ile-de-France puisque pour 56% l’ énergie consommée l’ est dans ce secteur : "Un degré de moins dans tous les locaux de la région représente une économie de 800 000 tonnes d’ équivalent-pétrole", a souligné M. Gérard Jourdan, chef du service de l’ industrie et des mines de l’ Ile-de-France. Dans le secteur industriel, aux mesures déjà prises pour encourager les investissements visant à réduire la consommation de pétrole vient s’ ajouter un nouveau dispositif qui étendra dès 1978 cette législation à l’ ensemble des formes d’ énergie.


Comment répondre d’ autre part à une demande appelée à croître inévitablement au cours des années à venir ? Si la consommation de charbon est appelée à régresser, celle du pétrole à augmenter légèrement, c’ est vers le gaz et surtout l’ électricité qui devront doubler leur production que les pouvoirs publics ont placé leurs espoirs pour répondre aux besoins nouveaux de l’ Ile-de-France. En effet, les énergies nouvelles, disent pour l’ instant les responsables, ne pourront jouer à l’ avenir qu’ un rôle marginal (4% de la consommation régionale environ) l’ énergie solaire se développer très lentement. Quant à la géothermie (la nappe Dogger située sous Paris a une superficie de 8 000 Km2) son utilisation, dit-on encore, nécessite des investissements très lourds pour des effets limités. Reste donc l’ énergie d’ origine nucléaire, et c’ est pour cela que l’ E.D.F. étudie actuellement, en Ile-de-France, six sites pour installer d’ ici à 1985 trois centrales.


MARIE-CHRISTINE ROBERT.

Boulevard de Port-Royal
LE PREMIER IMMEUBLE A CAPTEURS SOLAIRES


A paris, le premier immeuble collectif à capteurs solaires entrera en service le mois prochain. Ses quarante-trois appartements sont en cours de finition 29, boulevard de Port-Royal, à la limite du cinquième et du treizième arrondissement.


La façade de sept étages s’ inscrit sans agressivité dans ce quartier ancien. C’ est sur la terrasse, côté cour, que l’ on a disposé vingt-deux capteurs plats, sur deux rangées, face au sud. Il s’ agit de caissons vitrés à fond noir, inclinés à 50 degrés, dans lesquels serpente le réseau conducteur d’ eau. Véritable piège à soleil, d’ une surface totale de 33 mètres carrés, agissant à la manière d’ une serre, il communique avec deux réservoirs, l’ un de 1 500 litres pour le pré-stockage, l’ autre de 3 500 litres pour le stockage. Une chauffage à gaz complète l’ installation et fait l’ appoint quand il le faut, pour porter l’ eau à la température désirée de 60 degrés centigrades. L’ ensoleillement parisien, de mille sept cent cinquante heures par an, permet d’ envisager des économies d’ énergie de 4 tonnes équivalent pétrole, pour l’ ensemble des appartements.


Le coût des capteurs et de leur installation s’ élève à 40 000 F, investissement raisonnable qui devrait être amorti en moins d dix ans par les économies réalisées. Simple, propre, le système solaire ne demande pratiquement pas d’ entretien, entraînant peu charges nouvelles. Les appartements, dont l’ isolation thermique a été particulièrement soignée, sont vendus 7 200 F le mètre carré.


L’ Agence pour les économies d’ énergie suit l’ opération de très près pour des raisons évidentes. "Si l’ on démontre que l’ énergie solaire est rentable en région parisienne, dit son directeur, M. Syrota, elle l’ est partout ailleurs et d’ abord sur le littoral méditerranéen, où l’ insolation moyenne est de deux mille quatre cents à deux mille huit cents heures."


L’ agence, qui a déjà participé à une expérience de ce genre sur un immeuble à Saint-Mandé, finance, dans le cas présent, une campagne de mesures confiée au Centre scientifique et technique du bâtiment pour connaître de façon précise l’ économie d’ énergie obtenue. Ses résultats seront rendus publics dans un an.


D’ ici là, M. Syrota espère que cette initiative privée sera suivie de beaucoup d’ autres. Si elle ne convient pas au chauffage, l’ énergie solaire paraît en revanche bien adaptée à la production d’ eau chaude sanitaire, dont on se sert été comme hiver dans les immeubles collectifs, mais aussi sur les terrains de camping et dans les piscines.


Les capteurs installés boulevard de Port-Royal sont de marques étrangères. Pour encourager les fabricants français à produire en grande série, les H.L.M. vont lancer un appel d’ offres de trois mille capteurs solaires. Cette forme d’ énergie douce a-t-elle cessé d’ être un gadget ou un rêve d’ écologiste ?


PIERRE-JEAN DESCHENES.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique