Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-003-241

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















Page 38 - LE MONDE - 4 novembre 1977

ECONOMIE
AFFAIRES


Les pétroliers critiquent à leur tour
le chauffage "tout électrique"


Les pétroliers sont entrés, à leur tour, dans la bataille contre le "tout-électrique". Au cours d’ une conférence de presse, l’ Union des chambres syndicales de l’ industrie pétrolière, à laquelle de chauffage par eau chaude, a tenu à répondre à quelques "stupidités économiques énoncées ici ou là". "Il est faux", selon l’ U.C.S.I.P., de prétendre que la France réaliserait une économie de devises si l’ on déplaçait la consommation du fuel domestique vers le fuel industriel (utilisé dans les centrales pour produire de l’ électricité), nettement moins cher. "C’ est oublier que tous les produits sont liés." De 1 tonne de pétrole brut on sort en moyenne 38% de fuel lourd, 40% de fuel domestique et 22% de carburants et autres produits . "Pour augmenter la seule consommation de fuel industriel, il faudrait donc acheter sur le marché international, ce qui reviendrait du même coup à diminuer le volume d’ affaires des raffineries françaises, qui connaissent déjà de sérieux problèmes ;"


Le chauffage par eau chaude est beaucoup "plus souple", car il "s’ adapte, à moindres frais", aux diverses sources d’ énergie : gaz, fuel, voire géothermie et "solaire". Le "tout-électrique" est "une technique cloisonné, qui ne permet pas d’ adaptation. Lorsqu’on l’ a choisi,c’ est irréversible". Dans le chauffage par eau chaude, la consommation d’ énergie primaire est, selon l’ U.C.S.I.P., plus faible. A isolation égale, la consommation énergétique, pour une maison de 100 mètres carrés, représenterait 45% seulement de l’ énergie primaire nécessaire au chauffage électrique. Enfin, l’ U.C.S.I.P. ne s’ est pas privée de reprendre à son compte l’ étude réalisée par 50 Millions de consommateurs (le Monde du 25 octobre), qui montre que le coût du "tout-électrique" était supérieur de près de 30% à ceux du gaz et du fuel.


Pour la chambre syndicale et les fabricants de matériels, "la technique du chauffage à eau chaude est donc loin d’ avoir dit son dernier mot". S’ ils se défendent de vouloir condamner irrémédiablement le "tout-électrique", cette technique ne peut être cependant, pour eux, qu’ un "chauffage d’ appoint".


Le "tout-électrique" vient également d’ être condamné implicitement au cours d’ un séminaire de la Commission économique pour l’ Europe de l’ ONU. Une des recommandations, approuvée par l’ Assemblée générale de l’ Organisation, indique que "les centrales thermo-électriques ne devraient normalement pas produire d’ électricité destinée au chauffage des locaux, à moins d’ utiliser à bon escient la chaleur résiduaire de l’ eau de refroidissement".


Une Association pour la défense des usagers du tout électrique (ADUTE) vient de se créer (6, parc des Jardies, 92310-Sèvres), qui a pour ambition de grouper ceux qui "ont suivi les conseils et l’ incitation d’ E.D.F.", afin d’ éviter qu’ ils ne soient pénalisés, mais aussi de "faire reconnaître les avantages de ce système qui, s’il est utilisé avec souplesse, n’ est pas plus dévoreur d’ énergie que d’ autres" et "incomparablement moins polluant que le mazout".

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique