U-003-251

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















LES LIVRAISONS D’URANIUM
CANADIEN A L’ EUROPE
POURRAIENT REPRENDRE
PROCHAINEMENT


vu 25.11.77.


Interrompues depuis le début de l’année, les livraisons d’uranium canadien à la C.E.E. - principalement à la Grande-Bretagne et l’ Allemagne fédérale - pourraient reprendre prochainement. M. Guido Brunner, commissaire européen chargé du dossier nucléaire, est ectuellement à Ottawa pour convaincre les autorités canadiennes de conclure un accord provisoire de coopération avec Euratm sur l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire.


Il reste cependant un problème majeur à résoudre : la demande canadienne de soumettre à l’autorisation préalable d’ Ottawa tout retraitement par la C.E.E de matières nucléaires d’origine canadienne. La C.E.E. ne veut pas entendre parler de contrôles rétroactifs et estime devoir attendre les résultats de la conférence internationale sur l’évaluation du cycle du combustible nucléaire, qui a commencé en septembre à Washington et devrait durer deux ans, avant de modifier les programmes existants de retraitement.


Un accord provisoire pourrait donc être signé le 25 novembre. Il préserverait la politique future du Canada en matière d’exportation nicléaire, permettrait la reprise des livraisons d’uranium vers l’ Europe et soulagerait les entreprises minières canadiennes.


Baisse de la consommation en France. - La livraison de produits pétroliers sur le marché intérieur a baissé durant les dix premiers mois de l’année, de 5,3 % par rapport à la même période de 1976. En tonnages distribués, cela représente une diminution de 4,5 millions de tonnes. La baisse des ventes du fue-oil (- 10 %, car en 1976 E.D.F. avait dû compenser par du fuel d’une faible hydrolicité) n’est pas compensée par l’accroissement de la consommation des autres produits. Les ventes des carburants automobiles sont aussi en baisse de 0,3 %.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique