U-003-298

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

















20/7/77

ENVIRONNEMENT
LA COMMUNAUTE URBAINE
DE CHERBOURG
REFUSE LA CENTRALE
DE FLAMANVILLE


(De notre correspondant.)


Cherbourg. - La centrale nucléaire de Flamanville ne figurera pas au schéma directeur d’ aménagement et d’ uranisme du Nord-Cotentin (SDAU). C’ est ce qu’ a décidé, lors de sa dernière réunion, le nouveau conseil de la communauté urbaine de Cherbourg (à majorité socialiste) en refusant la modification qui aurait permis de rendre légale la réalisation de ce projet qui divise la population du Cotentin. Le vote, acquis à l’ unanimité, ne remet cependant pas automatiquement en cause la construction de la centrale de Famanville. Mais comme la communauté urbaine de Cherbourg représente à elle seule plus du quart de la population concernée, par le SDAU, la décision finale devra être prise par décret après avis du Conseil d’ Etat. Celui-ci sera donc amené prochainement à examiner le nouveau schéma d’ aménagement.


Dans la résolution qu’ il a adoptée pour motiver sa décision, le conseil indique que son refus d’ inscrire la centrale de Flamanville au SDAU du Nord-Contentin, s’ appuie sur l’ absence d’ un véritable débat démocratique à propos du programme nucléaire français et sur le manque de garantie du projet en matière de sécurité. Ce n’ est donc pas tant la centrale elle-même qui est visée que le programme nucléaire. Le gouvernement de M. Louis Darinot, député de la Manche (P.S.) et maire de Cherbourg et président du conseil de la communauté urbaine, a en effet obtenu qu’ une résolution jugée "trop antinucléaire" soit abandonnée au profit de celle - beaucoup plus nuancée - qu’ il défendait et dans laquelle le conseil pend la précaution de se déclarer "non hostile à l’ utilisation de l’ énergie nucléaire civile".


Pendant ce temps, et en dépit de la décision de la communauté urbaine de Cherbourg, les travaux continuent à bon rythme sur le site de Flamanville. - (Intémin.)

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique