U-004-064-002

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.


















ÉNERGIE
LA HAUSSE DES PRIX DU FUEL ET DU GAS-OIL


(Suite de la première page)


A cette augmentation destinée à donner un " ballon d’oxygène " aux raffineries, en particulier aux sociétés françaises (Elf-Erap, qui produit surtout des fuels, estime pour sa part avoir perdu environ 1 milliard de francs depuis le début de l’année), s’ajoutera le jeu mécanique de la T.V.A. De sorte que la hausse moyenne avoisinera pour le consommateur 8 %.


Ces hausses étaient attendues.
Aussi ne faut-il pas s’étonner du nouveau gonflement de la consommation de fuel domestique intervenu au mois de juillet. Les statistiques font en effet apparaître que les ventes de mazout ont augmenté de 38 % en juillet par rapport à la période correspondante de 1973. En juin, la progression avait déjà été spectaculaire : + 140 %.


Pourtant, depuis le 4 juillet, un arrêté interministériel limite les quantités que les revendeurs peuvent mettre sur le marché au montant livré l’année dernière à la même époque. Force est bien de constater que les décisions gouvernementales n’ont pas été respectées.


Les consommateurs ont rempli leurs cuves à ras bord. Sans doute se souviennent-ils des difficultés de l’hiver dernier et s’attendent-ils à de nouvelles hausses pour les prochains mois.


La consommation de fuel industriel, pour sa part, a progressé de 4,5 % en juillet. là aussi, les industriels ne paraissent pas avoir fait tous les efforts nécessaires pour économiser l’énergie. Le projet des pouvoirs publics d’instituer un système limitant la répercussion des hausses des tarifs énergétiques dans le prix de vente des produits finis est plus que jamais d’actualité.


Les automobilistes semblent avoir été un peu plus raisonnables, puisque la consommation de carburant a diminué de 5,7 % en juillet. De plus, le report de consommation du super-carburant vers l’essence s’est confirmé.


J.-M.Q.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique