U-004-082-001

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.
















Nouvelle Agence de Presse
5, rue des Pyramides
Paris I


NAP - 550

30.9.1974


Pétrole

LA MANNE DES ARABO-DOLLARS : DE LA BANQUE ARABE ET INTERNATIONALE D’INVESTISSEMENT (B.A.I.I.)


N.A.P. — Le "recyclage" des pétro-dollars est devenu un des soucis majeurs pour les mois et les années qui viennent . Chacun s’interroge sur le sort de cette masse croissante des arabo-dollars (qui menaceraient l’économie mondiale) et l’emploi qui en sera fait par leurs détenteurs . Nous avons voulu connaître le point de vue des banquiers arabes sur ce problème . L’un d’eux , M. Sursock , fondé de pouvoir à la Banque Arabe et Internationale d’Investissement (B.A.I.I.) à Paris , nous donne son avis .


M.Sursock  :


Je ne pense pas que l’on puisse parler de "surplus" , comme la presse occidentale en a abondamment fait état largement recyclé à l’intérieur des pays arabes . N’oublions pas que le monde arabe , dans son ensemble , est sous - développé et qu’il nécessité de très très lourds investissements .
Ces recyclages des pétro-dollars dans le monde ne se feront pas dans l’immédiat mais aux cours des décennies à venir.


Question  : Mais entre temps comment les pays arabes vont -ils utiliser ces "surplus" ?


M.Sursock  :


Je pense avec certitude que cet argent sera investi dans les pays arabes non producteurs de pétrole , donc dans les pays déficitaires en capitaux . D’autres part , le Tiers-Monde aura également sa part d’investissement . L’Occident en a également besoin en raison du déficit de la plupart des pays industrialisés , y compris le Japon .


Question  : On affirme que la plus grosse masse des pétro-dollars se trouve aux USA . Peut - on fixer ce montant ?


M.Sursock  :


Avant de donner le montant des pétro-dollars qui se trouvent aux Usa , il faudrait chiffrer pour 1974 les capitaux encaissés par le monde arabe pétrolier . Il ne faut pas oublier que de nombreux pays producteurs de pétrole sont dans la même situation financière que le monde arabe .


(Les arabo-dollars...2)


Selon la presse , ces chiffres oscillent entre 40 et 70 milliards de dollars pour 1974 . Quel chiffre choisir ? J’en suis incapable !


Enfin , il ne faut pas perdre de vue que l’augmentation du prix du pétrole a vraiment eu lieu après la guerre d’octobre 1973 . Donc , ces excédents , n’ont pas encore été entièrement perçus par les pays pétroliers arabes . Je crois qu’il est trop tôt pour donner une estimation de ce qui a réellement été investi dans les pays industrialisés .


D’une part , il y a les investissements officiels faits par les instituts gouvernementaux et para-gouvernementaux des différents pays . Il y a , d’autre part , les investissements faits par des particuliers .


A propos des pétro-dollars placés aux USA , je suis que les Américains ont fait de nombreuses déclarations , au cours des trois derniers mois . L’une d’elles mentionnait le chiffre de 20 milliards de dollars pour 1974 . Il faudrait encore déterminer , quel que soit le chiffre , si cet argent sera investit à long terme ou à court terme , si ces capitaux seront investis pour l’achat ou la prise de participations industrielles ou immobilières , ou si ce sont des prêts purs et simples remboursables .


Je crois qu’il beaucoup trop tôt pour répondre à une question aussi vaste . En revanche , je pense que l’Europe , dont la France , l’Angleterre notamment , le Japon , auront une très large part de cet argent qui viendra s’investir , soit sous forme de participation au capital , soit sous forme de prêts à long terme . Nous avons participé ou collaboré à la mise au point de nombreux prêts à destination des pays européens . Souvent , ces prêts se recyclent également dans la Communauté Economique Européenne (CEE) .


Qustion : Et les pétro-dollars dans le Tiers -Monde ?

M. Sursock :


En ce qui concerne le Tiers-Monde , trois fonds ont été créés : le Fonds d’Aide Economique et Sociale et le Koweït Fund ont tous deux leur siège à Koweït . Le Koweït Fund est financé à 100% par le Koweït ; son capital sera porté à 1 milliard de dinars kowéitiens , soit à peu près 3 milliards de dollars . Ce Fonds investira , dans les prochaines années , la totalité de ses fonds dans le Tiers-Monde , en Afrique et en Asie . Dans les cas des Fonds de développement , il s’agit de prêts à très long terme , a des taux d’intérêt très bas , de l’ordre de 3 ou 4% ( a noter que les taux actuels en dollars atteignent 12,13 ou 14 %).


L’émirat d’Abu Dhabi a également créé un fonds similaire . Et tous ces fonds sont destinés à investir dans le monde arabe et dans le Tiers-Monde . Je voudrais insister sur le fait que cet argent est prêté à long terme à des taux préférentiels et réellement pour participer à des projets à buts sociaux et d’infrastructure . Par exemple , la construction de routes , de barrages , ou de réseaux de télécommunications . Ce sont donc des Fonds à but non lucratif et sans arrière-pensée d’exploitation agricole ou minière . Ils constituent une compensation à la hausse du prix du pétrole pour les pays africains auxquels ils apportent une aide indirecte pour le règlement de leurs « factures de pétrole »


Ajoutons encore que les pays africains , producteurs de matières premières ont également bénéficié de la guerre d’octobre en augmentant le prix de celles-ci . Donc , pour eux , la situation n’est peut-être pas meilleure , mais disons qu’elles ne s’est pas détériorée . (N.A.P.)

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique