Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-004-092

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

















3/10/74

LE MONDE DES SCIENCES
EN EUROPE OCCIDENTALE


la France est le seul pays à ne pas rechercher
de nouveaux gisements de charbon


La France est le seul pays industriel à ne pas rechercher, sur son sol, de nouveaux gisements de charbon. On ferme peu à peu les puits encore en exploitation et actuellement les stocks de houille sont réduits sur les carreaux des mines françaises. Si des coups de froid surviennent pendant le prochain hiver Le froid précoce depuis plusieurs semaines n’ annonce, en aucune façon, la rigueur ou la douceur de l’ hiver prochain. Mais des hivers aussi doux que ceux de 1972-1973 et 1973-1974 sont tout de même exceptionnels, comme le sont les hivers très froids. , le charbon français risque de manquer.


Pourtant les techniques modernes de prospection et le travail opiniâtre des géophysiciens ou géologues peuvent apporter d’ agréables surpris, même à des pays qui - telle la Grande-Bretagne - exploitent depuis longtemps leurs mines de bouille. Ainsi le Coal Board (responsable du charbon britannique) vient-il de trouver une extension du bassin du Yorkshire : les nouvelles réserves exploitables sont estimées à un milliard de tonnes. Il est vrai que le Coal Board a affecté une vingtaine de géologues à la seule recherche de nouvelles ressources de charbon.


Cette comparaison, assez défavorable à la France en cette période de cherté et de restriction de l’ énergie, est apparue lors de la réunion des directeurs des services géologiques nationaux de quinze pays d’ Europe occidentale, les 17 et 18 octobre à Madrid.


Si la France arrive bonne dernière pour la recherche de la houille, elle occupe des positions plus honorables pour d’ autres sources d’ énergie. Le recensement des schistes bitumineux français doit être prochainement achevé (le Monde du 2 avril), alors qu’ une opération analogue n’ a pas encore été entreprise dans les quatorze autres pays représentés à Madrid.


En géothermie, l’ Italie remporte évidement la palme puisqu’ elle a déjà des centrales tournant grâce à de la vapeur naturelle, qui représentent 405,6 mégawatts de puissance installée. La France ne sera pas mal placée si se réalisent les projets annoncés le 11 octobre par M. Michel d’ Ornano, ministre de l’ industrie et de la recherche (le Monde des 13-14 octobre). Quant aux treize autres pays européens, ils commencent tout juste à penser qu’ ils devraient s’ intéresser à leurs ressources géothermiques. - Y. R.

EN TOUTE LOGIQUE
PROBLEME N°29
L’ Eden en cellules


ABSTRAITS, quoique animés d’ une vie propre, les automates cellulaires sont de fascinants golems mathématiques. Le concept est de John von Neuman et servit à prouver que dans certaines conditions une machine peut se reproduire. L’ automate qui nous intéresse ici a été mis au point par John Conway et nommé par son auteur "la Vie" pour exprimer à juste titre le réalisme de son fonctionnement (1).


La vie évolue sur un plan quadrillé. Des points y naissent et y meurent au sein de configurations aux allures de sociétés, qui s’ étendent, se déplacent, stagnent ou disparaissent.


On se donne au départ une configuration quelconque de points sur les cases du quadrillage. Dans une suite d’ états successifs discontinus, ou "générations" des points vont mourir et d’ autres vont naître. A chaque nouvelle génération, toutes les naissances et toutes les morts se font simultanément, selon les quatre règles qui suivent :


1) Un point a huit voisins possibles, sur les huit cases qui touchent la sienne, orthogonalement ou diagonalement ;


2) Un point reste en place s’ il est voisin de deux ou trois points ;


3) Un point meurt s’ il est voisin d’ un seul ou d’ aucun point (isolement), ou bien de quatre points ou plus (étouffement) ;


4) Un point naît sur toute case voisine exactement de trois points.


Sur l’ exemple, deux points meurent par isolement, quatre par étouffement et deux naissent. A la seconde génération, tous les points meurent et trois naissent. Ensuite deux meurent et deux naissent, puis la figure oscille indéfiniment entre les deux dernières positions.


Sur ces bases, les recherches sont infinies.


Du point de vue de la formulation, comment exprimer les quatre lois en une seule formule logico-arithmético-ensembliste aussi concise que possible ?


(Solution page 21.)

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique