U-004-098

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.

















5/10/74 Pétrole

Alors qu’ elle s’ oppose
à un emprunt
lancé par les Neufs
L’ ALLEMAGNE FÉDÉRALE
EMPRUNTE
AU PROCHE-ORIENT


(De notre correspondant.)


Bonn - La République fédérale mobilisé les pétrodollars pour financer le déficit de ses finances publiques, qui s’ élèvera en 1975 à 49 milliards de marks pour l’ Etat fédéral, les Laender et les communes. Le ministère des finances a ainsi utilisé à son profit la suppression du "Gardepot" et la levée de l’ interdiction de placer des titres à l’ étranger intervenues récemment.


Le porte-parole du gouvernement fédéral n’ a pas donné de précisions sur l’ importance des transactions. Depuis une quinzaine de jours, le Trésor allemand aurait placé à l’ étranger pour 500 million de DM de traites pour financer le déficit budgétaire. Cependant, selon les bruits courant courant à la Bourse de Francfort, il est fait état d’ une transaction avec un pays producteur de pétrole, portant sur 2 milliards de DM. Les bons du Trésor seraient placés auprès de banques ouest-allemandes, qui les recéderaient à l’ étranger, il s’ agit de titres à moyen terme (entre deux et six ans), dont l’ intérêt net serait supérieur à 10%.


Les dirigeants de la Bundesbank auraient émis des réserves à propos de ces opérations, en faisant valoir qu’ elles risquaient de provoquer un accroissement de la masse monétaire à l’ intérieur de la République fédérale, contrariant la politique de stabilité du gouvernement fédéral et de la Banque centrale. On fait cependant remarquer à Bonn que le déficit des collectivités publiques peut difficilement être couvert sur le marché financier ouest-allemand sans entraîner une hausse des taux d’ intérêt. D’ autre part, depuis quelques mois, la situation de la République fédérale s’ est transformée ; la Bundesbank ne souffre pas ou plus d’ un influx de devises étrangères, mais soit au contraire faire face à une légère diminution de ses réserves.


Les milieux bancaires ont accueilli avec satisfaction la nouvelle selon laquelle le gouvernement fédéral place des bons du Trésor à l’ étranger et l’ ont qualifiée de "contribution au recyclage des pétro-dollars". On fait remarquer dans ces mêmes milieux qu’ il convient de nuancer l’ affirmation du ministre des finances. M. Hans Apel, selon laquelle "la République fédérale n’ aurait pas besoin des milliards pétroliers".


Certains observateurs se demandent cependant si la République fédérale, qui a refusé pour l’ instant un emprunt communautaire demandé par la France auprès des pays producteurs de pétrole ne va pas mécontenter ses partenaires qui ont besoin des pétro-dollars, non pour financer leur déficit budgétaire, mais pour couvrir le déficit de leur balance des paiements. - D. V.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique