Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-006-008

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.


















LE DIALOGUE NORD-SUD
Les pays industrialisés examinent le "cahier de doléances" du tiers-monde


28/1/76


Réunis depuis lundi 26 janvier à Paris avenue Kléber, délégués des pays industrialisés et du tiers-monde mettent la dernière main à l’installation des quatre commissions (énergie, matières premières, développement, affaires financières) qui devront commencer à travailler à partir du 11 février. Réunis au même endroit, les ministres des finances des pays de l’OPEP devraient créer, ce mardi, un fonds d’un milliard de dollars d’aide aux pays les plus pauvres. Lundi, en fin de matinée, M.Ponlatowski, ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, était venu vérifier en personne l’important dispositif de sécurité qui protège les deux conférences.


Les délégués du tiers-monde ont décidé de publier, lundi, la liste des sujets qu’ils voudraient voir étudier par les quatre commissions de la conférence Nord-Sud. Ce "cahier de doléances" de dix-huit pages très denses est examiné par les délégués des pays riches : il peut ainsi être résumé :


LA COMMISSION DE L’ENERGIE devrait étudier le problème de la protection du pouvoir d’achat des recettes d’exportation d’énergie, celui de la conservation des ressources d’énergie épuisable, la capacité concurrentielle du prix de chaque source d’énergie, les problèmes que pose aux pays pauvres la fourniture d’énergie, la transformation du pétrole dans les pays en voie de développement, la sécurité de l’offre d’énergie aux pays industrialisés.


LA COMMISSION DES MATIERES PREMIERES aurait la même problématique que celle d’énergie : protection du pouvoir d’achat des pays producteurs (et sa revalorisation), transformation sur place des matières premières, problèmes de balance des paiements pour les pays pauvres non producteurs.


LA COMMISSION DE DEVELOPPEMENT devrait s’intéresser :


Au commerce : amélioration des termes de l’échange au profit du tiers-monde ;


Au transfert de ressources ;


A l’industrialisation du tiers-monde, qui devrait être accélérée, il faudrait donc prévoir des ajustements de structure des économies des pays industrialisés afin de faciliter un redéploiement industriel en faveur des pays en voie de développement. Il faudrait aussi fixer une limite, dans les pays industrialisés, au développement des capacités de transformation primaire qui dépendent des matières premières des pays en voie de développement, afin de favoriser, en priorité, cette expansion dans les pays en voie de développement ;


Aux sociétés transnationales, dont les activités devraient être réglementées et surveillées.



LA COMMISSION DES AFFAIRES FINANCIERES devrait examiner les moyens d’accroître l’aide publique au développement, l’apport des capitaux privés, les difficultés de balance des paiements des pays en voie de développement, ainsi que le fardeau de leur endettement.
D’autre part, les pays industrialisés devraient s’engager à protéger les investissements sur leur marché des pays en voie de développement exportateurs de pétrole contre la confiscation, le blocage ou toute autre mesure de coercition visant à déposséder ces pays de leurs investissements et du revenu de ces investissements. En cas d’expropriation et de nationalisation, les pays industrialisés devraient garantir une compensation appropriée.


Ce dernier paragraphe montre qu’à leur tour les "nouveaux riches" du pétrole redoutent d’être nationalisés.
Ironie de l’histoire...- Ph.S.



NOUVELLES BRÈVES


Une information contre X pour homicides involontaires vient d’être ouverte après l’accident qui a provoqué, samedi 24 janvier, la mort de quatre ouvriers, rue de Berri, Paris-8e. M.Alain Vernier, juge d’instruction à Paris, charhé du dossier, a demandé aux docteurs Deponge et Bailly de pratiquer l’autopsie des quatre victimes, et commis deux experts pour rechercher les causes de l’accident.


Le pétrolier "Olympic Brabery" toujours sur les rochers d’Ouessant, - Les tentatives de remise à flot du pétrolier Olympic Bravery, de 280 000 t, échoué au nord de l’île d’Ouessant le samedi 24 janvier, pourront être effectuées avec des chances de réussite à la fin de janvier ou au début de février, estime-t-on à Brest. C’est pendant cette période, en effet, que le coefficient des marées de

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique