Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-006-023

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.



















19.2.76

PÉTROLE
PARTISAN D’UNE NATIONALISATION PARTIELLE DES GISEMENTS DE LA MER DU NORD


Le ministre britannique de l’énergie tente de convaincre les grandes compagnies


Londres (A.F.P.). - Le ministre de l’énergie, M.Tony Benn ( alle gauche travailliste), a commencé mardi 17 février une visite de quatre jours à Washington pour tenter de vaincre la résistance des grandes compagnies pétrolières américaines à la nationalisation partielle du pétrole de la mer du Nord par l’Etat britannique.
Conformément à la loi votée par le Parlement de Westminster, le gouvernement souhaite négocier l’acquisition d’une participation majoritaire (51 %) dans tous les gisements découverts jusqu’à présent, lesquels permettraient à la Grande-Bretagne de couvrir complètement ses besoins en pétrole à partir de 1960.


Les négociations engagées avec les compagnies piétinent depuis de longs mois, principalement à cause de l’opposition américaine. Seules neuf compagnies sur trente-cinq intéressées aux gisements ont accepté de céder à l’Etat britannique la participation demandée, et encore ne s’agit-il que d’accords de principe.


Le gouvernement britannique assure que les prises de participation n’affecteront pas les revenus des compagnies, dont les bénéfices nets seront maintenus. Il laissera également celles-ci commercialiser leur part de la production. Il ne désire, affirme-t-il, que veiller à ce que l’exploitation des gisements soit avant tout conforme aux intérêts de la nation britannique, plutôt qu’à ceux des actionnaires de compagnies, pour la plupart étrangères. Le gouvernement de Londres souhaite aussi, en contrôlant le débit des puits, éviter leur épuisement rapide et réserver en priorité leur production au marché britannique.

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique