Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

U-006-087

  • Recherche textuelle
  • Brèves
  • Des interviews exclusives de Dja-Apharou ISSA IBRAHIM, ami et confident de Jacques Baulin, responsable par donation de l’intégralité des documents constituant le fond, et président de l’association sont actuellement publiées dans la rubrique présentation.

  • Les trois ouvrages de J. Baulin : Conseiller du président Diori, La politique africaine d’Houphouët-Boigny et La politique intérieure d’Houphouët-Boigny
    seront disponibles sur le site en version iBook et en version Pdf dès septembre
    2009.















POLITIQUE

13.10.76

La France entend garder la maîtrise
de sa politiques d’exportation nucléaire


déclare le Conseil supérieur


Ala suite de la deuxième réunion du Conseil supérieur de politique nucléaire extérieure , l’Elysée a publié , lundi 11 octobre , à 18 heures , le texte suivant :


« 1 ) L’énergie nucléaire représente pour un certain nombre de pays une source d’énergie compétitive et nécessaire a leur développement : la France reste donc disposée a contribuer à la mise en œuvre de ses applications pacifiques ; »


« 3 ) La France ne favorisera pas la prolifération de l’arme nucléaire ; dans sa politique d’exportations nucléaire : dans sa politique d’exportations nucléaires elle renforcera les dispositions et garanties appropriées dans le domaine des équipements , des matières et des technologies :»


« 4 ) La France assurera la sécurité des approvisionnements en combustible nucléaire des centrales électronucléaires fournies par elle , et répondra aux besoins légitimes d’accession à la technologie ; elle assurera également les services du cycle du combustible qui lui seraient demandés . Elles est prête a étudier avec les intéressés les accords bilatéraux ou multilatéraux susceptibles de garantir ces résultats :»


« 5 ) Le gouvernement français estime indispensable que tous les fournisseurs d’équipements , de matières ou de technologies nucléaires évitent de favoriser par concurrence commerciale la prolifération de l’arme nucléaire : »


« 6 ) Il est prêt a s’entretenir de ces problèmes , d’une part , avec les pays fournisseurs engagés dans des programmes substantiels de centrales électronucléaires . »

Les exportations françaises .


Plusieurs centrales ont déjà été vendues à l’étranger .


EN ESPAGNE : Vandelos , d’une puissance de 500 MW , a été mise en service le 6 mai 1972.


EN BELGIQUE : Tihange I , d’une puissance de 920 MW , a été mise en service en septembre 1975. Tihange II , d’une puissance de 923 MW , a été commandée en décembre 1974 et sera mise en service en 1980 . Doel III , d’une puissance de 923 MW , a été commandée en décembre 1974 et sera mise en service en 1980. Ces deux centrales sont produites en coopération avec l’industrie belge .


EN AFRIQUE DU SUD : Kocberg I et II , d’une puissance de 922 MW chacune , ont été commandées en mai 1976 . La première doit être mise en service en 1982 ; la seconde en 1983.


En Iran , deux lettres d’intention ont été signées , qui devraient aboutir , soit à la fin de 1976 soit au début de 1977 , à la commande ferme de 925 MW chacune .

info portfolio

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique