tracteurs à roues, le tout coûtant 900 millions de francs CFA avancés par la Caisse de Stabilisation [6] devaient mettre « la mécanisation à la portée de chaque paysan » [7]. Malheureusement il n’en sera rien. En effet, les prix que pratique Motoragri « sont très chers et ne permettent ni à des cultivateurs-planteurs individuels, ni même à des coopératives d’utiliser ses services » [8].
Quels en sont donc les bénéficiaires ?
Bien entendu, ceux qui avaient été invités par le président Houphouët-Boigny à se transformer en planteurs et pouvaient donc, à ce titre, avoir facilement accès aux crédits bancaires.
D’ailleurs, la mise en place de Motoragri représente en quelque sorte un exploit. En effet, le décret créant Motoragri date du début mars 1966. Sa publication a dû coïncider, pour le moins, avec le débarquement des engins. En effet, M. Sawadogo, alors directeur de Cabinet du ministre de l’Agriculture, pouvait déclarer au début du mois suivant :
« Près de 100 tracteurs ont été achetés au nom de Motoragri. Dix tracteurs à roues labourent à l’heure actuelle près d’Odienne, une vallée destinée à la riziculture. Les tracteurs à chenilles sont au travail dans les régions de MBahiakro, Dimbokro, Boundiali, Bouaflé et Yamoussoukro » [9].
Signalons à toutes fins utiles qu’Odienné est le fief du président Mamadou Coulibaly, tandis que toutes les autres régions citées sont situées en pays baoulé.
Une année encore et l’envoyé spécial de l’organe du P.D.C.I. pourra visiter « avec un réel plaisir les vastes rizières de 100 hectares, de 50 ha… » [10].
M. Kouadio Loh Alexandre, secrétaire général de la sous-section de Divo, a mis en valeur plus de 90 hectares de terres, rapporte Fraternité. « De nombreux camarades ont quand même réussi à créer de vastes plantations » constatera M. Philippe Yacé dans son rapport moral au Ve

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 >>
Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique