destituer ?".



Le tract et le contrat provoquent un scandale énorme. A Abidjan, ministres et cadres ivoiriens, diplomates et hommes d’affaires étrangers se gaussent de la puérilité du ministre. Tous se demandent si les informations qui circulent sur son compte, considérées jusque là comme des calomnies, n’étaient pas de simples médisances.


Les étudiants ivoiriens quant à eux exultent quand ils ne font pas, eux aussi, des gorges chaudes sur Bédié.


Certes, ce dernier recevra un savon monumental et sera mis à la porte de son bureau par M. Houphouët-Boigny. Mais il n’y aura pas d’enquête officielle et encore moins de sanction Aux Etats-Unis, le sénateur Joseph R. Biden, candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis d’Amérique, pris en flagrant délit de plagiat, en septembre 1987, a dû, lui, se retirer de la compétition pour une faute relativement vénielle (Newsweek du 28.9.87, p.25)..


Le scandale aurait provoqué beaucoup moins d’échos - surtout dans les milieux des cadres et d’employés - n’était une nouvelle erreur de M. Henri Konan Bédié. Paniqué, il se présente chez M. Philippe Yacé, alors président de l’Assemblée nationale, secrétaire général du PDCI et dauphin officieux. Il exige un soutien officiel, public, du PDCI.
M. Yacé obtempère avec une célérité telle qu’elle en devient suspecte : il s’était aperçu sans doute du tort que cela causerait à celui qui se posait déjà en challenger pour le pouvoir suprême. Cet incident apportera, accessoirement, au président de l’Assemblée nationale la preuve que, sur le point précis de la nécessité de faire barrage au jeune prétendant, il peut compter sur le soutien discret de nombreux membres des instances supérieures du Parti. M. Mamadou Coulibaly, le président du Conseil économique et social, en tête.


Que dit le communiqué du Bureau Politique, portant la signature de
M. Yacé et publié en première page de Fraternité Matin, conformément au voeu de M. Bédié ? En voici les principaux extraits :

"... Après analyse du tract et de sa teneur, le Bureau Politique du PDCI-RDA déclare que de telles allégations inspirées par on ne sait quels sentiments, ne sauraient atteindre l’honneur de M. Konan Bédié... Ce tract en réalité n’émane pas de nos actuels

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >>
Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique