La politique intérieure d'Houphouët-Boigny

La Côte d’Ivoire se trouve à un tournant majeur de son histoire. Elle fait face à des difficultés économiques et financières sans précédent. Plus grave encore, elle se débat dans une crise structurelle, dans une crise de régime. Et pourtant thuriféraires et flagorneurs, journalistes et diplomates, s’obstinent à ressortir les vieux clichés, les formules de toujours.

Après avoir décrit, dans un précédent ouvrage, le rôle du président Houphouët-Boigny sur la scène africaine, J. Baulin entreprend ici de mettre à nu la logique interne des événements qui ont secoué la Côte d’Ivoire. Il démontre, documents à l’appui, l’existence d’un fil conducteur unique entre des faits et incidents aussi disparates que la création du Syndicat Agricole Africain, les "œcomplots" de 1959-1963, le "œsuicide" d’Ernest Boka, le « rendez-vous de la réconciliation » et le VIIè Congrès du P.D.C.I., sans oublier les mécanismes du "œmiracle ivoirien" .

Si les manifestations cliniques de la crise de régime deviennent de jour en jour plus nombreuses, elles ne débouchent pas pour autant sur un diagnostic clair du mal. Pour l’auteur, il s’agit essentiellement de la mise en cause de la prééminence de la classe des planteurs - dont le président Houphouët-Boigny a toujours été le héraut - par les fractions montantes de la nouvelle bourgeoisie ivoirienne.

La sagesse, c’est-à -dire la transition pacifique, à froid, l’emportera-t-elle sur l’épreuve de force ? Il faudrait le souhaiter.

Jacques Baulin ne se fait, de toute évidence, guère d’illusions quant aux réactions des principaux intéressés face à son analyse. Sinon pourquoi aurait-il tenu à mettre en exergue le célèbre vers de Térence : « La complaisance crée des amis, la vérité engendre la haine ? »

Chapitres

  • Chapitre

    Avant-propos

    Mon précédent ouvrage La politique africaine d’Houphouët-Boigny a connu un certain succès puisque la première édition a été épuisée en dix mois. Succès qui a nécessité une seconde édition. Et pourtant le sujet était ardu. Les livres sur l’Afrique sont peu recherchés, l’éditeur n’avait aucune expérience en la (...)

  • Chapitre

    Préface

    La création, puis l’évolution et enfin l’épanouissement de la Côte d’Ivoire se présentent sous un jour bien singulier pour ceux qui s’intéressent à la genèse des mouvements nationalistes. L’entité ivoirienne porte en effet la marque de la bourgeoisie terrienne, l’empreinte, prédominante jusqu’à ce jour, des (...)

  • Chapitre

    Table des matières

    TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS PRÉFACE LE HÉRAUT DES PLANTEURS Gestation d’une classe nouvelle La prise de conscience Houphouët, leader de la lutte anti-coloniale Compagnon de route DE LA LUTTE A LA COLLABORATION La victoire de Péchoux La collaboration et le partage du gâteaux LE « MIRACLE (...)

  • Chapitre

    Le héraut des planteurs

    Gestation d’une classe nouvelle La conquête des pays ivoiriens, ou si l’on préfère la soumission des différentes tribus, fut laborieuse, malaisée, sanglante. Constitué en colonie par un décret du 10 mars 1893, le territoire sera sillonné d’expéditions militaires jusqu’en 1915. Les rébellions se (...)

  • Chapitre

    De la lutte à la collaboration

    La victoire de Péchoux Leur mouvement enveloppant - esquissé lors des « États généraux de la colonisation » - ayant échoué, la « volonté manifeste des colons de briser toute résistance chez les Africains », comme le dira M. Houphouët-Boigny, ne se trouve nullement émoussée. Profondément conscients de leurs (...)

  • Chapitre

    Le miracle ivoirien

    « Le miracle ivoirien n’est pas un mirage comme le prétendent certains détracteurs mais une réalité », déclarait le président Houphouët-Boigny en mars 1974. « Quand on songe, ajoutait-il qu’avec des potentialités très limitées nous sommes arrivés - tout est relatif - à un développement durable et envié ! » (...)

  • Chapitre

    Le monopole du pouvoir

    Pour l’épanouissement de la bourgeoisie terrienne Son concept quelque peu flou des relations de classes mis à part, le président Félix Houphouët-Boigny a toujours eu une vision pour le moins originale du contenu socio-économique de la propriété. Pour lui, la possession de centaines, voire de milliers (...)

  • Chapitre

    Les complots

    L’exploitation du fétiche Les fameux “complots” qui ont empoisonné l’atmosphère durant les premiers pas de la Côte d’Ivoire sur la scène internationale, se placent dans ce contexte. Avant même l’accession à l’indépendance de la Côte d’Ivoire, les dirigeants de la bourgeoisie terrienne avaient commencé à (...)

  • Chapitre

    Le partage du pouvoir

    La consolidation de la bourgeoisie terrienne _ L’épilogue de ces “complots” où la réalité de la lutte pour le monopole du pouvoir se trouvait camouflée par des considérations ésotériques, des accusations de tentatives d’assassinats fétichistes, de jets de cauris et autres maléfices, aura pour cadre la (...)

  • Chapitre

    La crise de régime

    Au tout début de janvier 1970, le président Houphouët-Boigny avait donc rajeuni son Cabinet et réorganisé le P.D.C.I. A ce moment-là, il croit en effet avoir atteint son but, c’est-à-dire le partage du pouvoir avec les fractions bourgeoise et intellectuelle de l’élite ivoirienne, mais sous le (...)

Annexes

  • Annexe 1

    Index des noms cités

    Le nom de Monsieur Houphouët-Boigny, très fréquemment cité, n’est pas mentionné dans cet index. Ablé Frédéric, Chapitre 4, « Le “capitalisme” interdit de séjour ». Adam Camille, Chapitre 7, « L’intelligentsia courtisée ». (...)

  • Annexe 2

    Annexe I

    ENTRETIEN AVEC MAÎTRE STIBBE Entrevue avec Maître Stibbe le 14 janvier 1976 en compagnie de Gilbert Comte (Notes transcrites dans l’heure qui suivit la rencontre) 1. Madame Stibbe est arrivée en Côte d’Ivoire au printemps 1949 et y est restée, durant son premier séjour, jusqu’en octobre. Durant (...)

  • Annexe 3

    Annexe II

    Membres fondateurs du Bureau du SYNDICAT AGRICOLE AFRICAIN : MM. HOUPHOUET-BOIGNY, Président ANOMA Joseph, 1er Vice-Président Lamine TOURE, 2° Vice-Président DADIE Gabriel, Secrétaire à la Propagande KOUAME N’GUESSAN, Secrétaire Djibril DIABY, Secrétaire administratif Georges KASSI, Trésorier (...)

  • Annexe 4

    Annexe III

    SYNDICAT AGRICOLE AFRICAIN DE LA COTE D’IVOIRE CIRCULAIRE N° 13 du 19 avril 1975 DÉLIMITATION PLANTATIONS & EXONÉRATION. ABIDJAN, le 19 avril 1945. Messieurs les DÉLÉGUÉS RÉGIONAUX du (...)

  • Annexe 5

    Annexe IV

    Élections du 21 octobre 1945 A LA CONSTITUANTE Chers Électeurs, C’est avec une confiance absolue que je brigue vos suffrages. Le programme, c’est l’homme. En effet seul le passé du candidat peut garantir l’exécution fidèle de son programme. Vous me connaissez suffisamment. Je suis de tous les (...)

  • Annexe 6

    Annexe V

    A tous les martyrs qui jalonnent Le dur « chemin de l’honneur » A vous Mockey, Ekra, Paraïso Ces lignes. N’y cherchez que l’idée : l’exécrable Jubilation des renégats mercenaires Quant à la forme, camarades héros Ne m’en tenez pas rigueur. Car des Dadié je n’ai pas le luth. C’est le peu que j’ai appris (...)

  • Annexe 7

    Annexe VI

    Relation de J.-B. Mockey d’une entrevue avec M. Félix Houphouët-Boigny Cette entrevue a eu lieu enfin le 8 janvier 1960 à 10 h du matin. M. HOUPHOUET-BOIGNY me dit ceci : « Je t’avais dit de te faire oublier. Je suis peiné de constater que tu tiens des réunions subversives nocturnes à Abidjan. Et (...)

  • Annexe 8

    Annexe VII

    Reçu le 28-11-63 soir LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE à Monsieur Paraiso ABIDJAN, le 16 novembre 1963, Monsieur Paraiso, Le Gouverneur NAIRAY, à son retour à Abidjan, m’a fait part de l’entretien qu’il a eu avec vous à son passage à New-York. J’avais effectivement pensé que votre séjour aux (...)

  • Annexe 9

    Annexe VIII

    Yamoussoukro, le 7 mars 1965 Bien cher Tonton, Dans les hauts sommets où se situe ton Action, il n’y a plus, je le sais, de place pour les pleurs et les lamentations. Ce qui seul importe, ce qui est essentiel, c’est le résultat final. Ce qui seul est considérable, c’est la grandeur de la Nation et (...)

  • Annexe 10

    Annexe IX

    LA MORT DE ERNEST BOKA « Un complot devant aboutir à l’assassinat du Chef de l’État a été démasqué à temps et son principal instigateur, Ernest Boka, ancien Président de la Cour Suprême, a mis fin à ses jours peu après son arrestation, a révélé en substance le Président HOUPHOUET-BOIGNY… ». C’était le 14 (...)

  • Annexe 11

    Annexe X

    Transcription intégrale de la « Confession » d’Ernest Boka, Strictement conforme à son manuscrit dont chaque page, signée, est reproduite en vis-à-vis. Yamoussoukro, le 4 avril 1964 Monsieur le Président, Je vais essayer, dans la mesure de mes moyens, de reproduire ce que la mémoire me permettra de (...)

  • Annexe 12

    Annexe XI

    Dr Djessou Yamoussoukro, le 20-5-64 Monsieur le Président de la République Après vous avoir écouté le 27-1-64 et après notre entrevue de ce jour 20-5-64, à la suite de mes déclarations du 27-1-64 et du 12-2-64, je me place (...)

  • Annexe 13

    Annexe XII

    22 février 1973 Informations données par Pierre Biarnès sur les « complots franc-maçons » et le rétablissement de la franc-maçonnerie en Côte d’Ivoire 1 . Les complots Le complot de 1963 en Côte d’Ivoire a été le fait de Yacé qui voulait se débarrasser de Mockey. C’est Toulouse qui a mis Yacé sur la (...)

  • Annexe 14

    Annexe XIII

    Rapport n° 11.348 sur les incidents survenus en Côte d’Ivoire - Annexes (dépositions) - M. Damas, P.D.C.I., Imprimerie Nationale, Abidjan, 1965. La presse en Côte d’Ivoire - La colonisation - l’aube de la décolonisation - 1906/1952 - Raymond Guillaneuf, Thèse de doctorat de 3e cycle d’Histoire, Paris, (...)

Creative Commons License Fonds d’archives Baulin (http://www.fonds-baulin.org), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique